Le 6-8

Plus d'infos

C’est l’heure du bain pour votre chien : tout savoir pour bien le lui donner !

Les promenades ne sont pas sans conséquence pour les coussinets et même le pelage de votre toutou. C’est donc l’heure du bain ! Dans Le 6-8, Bénédicte Flament vous donne ses astuces pour le lui donner bien comme il faut.

Après avoir livré ses meilleurs conseils quant aux dispositions à prendre pour accueillir au mieux un volatile chez vous, notre vétérinaire du 6/8, Bénédicte Flament, en revient au meilleur ami de l’homme, le chien, et plus particulièrement sur comment lui faire prendre le bain. Coup d’œil sur les bonnes pratiques.

Un rituel indispensable

Est-il vraiment nécessaire de donner le bain à son chien ? La réponse est oui ! "Ça reste un incontournable de l’hygiène, pour le chien, mais aussi pour la maisonnée", assure Bénédicte Flament.

Le bain au chien permettra non seulement d’ôter les souillures de l’environnement, mais également de faire partir d’éventuels parasites ou bactéries de la surface du pelage.


►►► À lire aussi : Quels sont les gestes de premiers secours à adopter pour nos chiens et chats ?


Si le bain est souvent considéré comme une "corvée" que l’on va plutôt confier au professionnel du toilettage, il s’avérera toutefois nécessaire entre deux visites chez le toiletteur en certaines circonstances :

  • Lors du retour d’une balade très salissante (dans la boue, voire même dans le froid afin d’enlever l’éventuel sel de déneigement incrusté dans le pelage et les coussinets de l’animal).
  • Lorsque le chien s’est roulé dans des odeurs nauséabondes.
  • Ou enfin, dans une visée thérapeutique. Certaines maladies de la peau nécessitant des bains au shampoing.

Comment s’y prendre

"Non, tous les chiens n’apprécient pas le bain", note-t-elle. La vétérinaire recommande tout de même cette manipulation, quel que soit le type de chien, dès son plus jeune âge afin de l’habituer à être mouillé et à ne pas craindre la baignoire.

La douche, elle, ne sera pas forcément idéale pour pouvoir maintenir le chien pendant le shampoing et permettre de le rincer ensuite, conseille Bénédicte.

Pour s’y prendre au mieux,

  • Procédez au brossage du poil avant le bain pour ôter tous les nœuds et démêler correctement le pelage.
  • Mettez le chien dans la baignoire et mouillez-le de la truffe jusqu’au bout de la queue dans une eau à température ambiante.
  • Effectuez le shampoing en veillant à ne pas en mettre dans les yeux ou trop proche de la gueule de votre chien. "Toute expérience désagréable, rendra ce moment plus compliqué par la suite", rappelle Bénédicte.
  • Une fois le bain terminé, séchez-le bien avec une serviette propre. Le séchage au sèche-cheveux n’est d’ailleurs pas forcément recommandé par la vétérinaire.

Quel shampoing utiliser ?

Quand il s’agit d’ingrédients, les shampoings pour animaux de compagnie ne sont pas si différents de ceux que nous utilisons. S’ils contiennent tous deux des agents hydratants, des surfactants, des parfums et des agents moussants, pas question de shampooingner votre toutou avec votre shampoing personnel au risque de causer des effets dévastateurs. Pour cause, un pH, degré d’acidité de la peau permettant de protéger des infections, des bactéries et des virus, bien différent du nôtre.


►►► À lire aussi : Comment aider son chat à limiter les désagréments de la chute des poils ?


Si la couche acide de la peau du chien est abîmée, les micro-organismes pourront y pénétrer très facilement. La peau de votre chien présentera des démangeaisons, s’écaillera, deviendra très irritée et bien plus encore. Un cercle vicieux va alors commencer. Votre chien se grattera la peau, ce qui ouvrira des éraflures où les bactéries pourront s’engouffrer. Vous remarquerez également une odeur due à la prolifération des bactéries, avertit la vétérinaire.

2 images
© Getty Images

Faut-il laver souvent son chien ?

Au minimum, il est conseillé de laver votre chien au moins une fois tous les trois mois. "Il a besoin d’une couche d’huile naturelle protectrice produite par la peau pour favoriser la croissance de ses poils. Une fréquence de lavage trop élevée peut empêcher cette couche protectrice de se reconstituer", avance Bénédicte.

De plus, des bains excessifs peuvent causer de l’irritation et de la sécheresse. Alors n’en faites pas trop, conclut-elle.

Retrouvez les conseils vétérinaires de Bénédicte Flament et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK