Le 6-8

Plus d'infos

Bénabar nostalgique sur son nouvel album et Frédéric François revient chanter l'amour universel

Bruno Tummers s'intéresse à deux artistes au public bien distinct avec les nouveaux albums de Bénabar et Frédéric François dans Le 6-8.

Mosimann et Julie Zenatti ont dévoilé chacun un nouvel album en ce début 2021. D'autres artistes francophones se distinguent aussi avec un nouveau disque à leur actif comme Bénabar et Frédéric François.

3 images
© Xavier Leoty / AFP

Bénabar nostalgique de ses meilleures années

Bénabar livre un album environ tous les deux ans. Le dernier apportait "des sonorités plus modernes. Il avait travaillé avec le groupe français Cocoon" rappelle Bruno Tummers. Pour ce nouveau disque, Indocile heureux, l'auteur-compositeur-interprète surprend en revenant à un son plus traditionnel.

On y trouve notamment le single Tous les divorcés. "Bénabar a été il y a 15 ans l'incarnation du trentenaire avec notamment Le diner qui racontait cette sortie qu'il ne voulait pas faire, L'effet papillon avec déjà la préoccupation très écologique,..." cite entre autres le chroniqueur. Passé désormais le cap des 50 ans, le chanteur est bien plus nostalgique de cette époque : il envisage déjà son décès dans ses nouveaux textes, évoque ses enfants qui grandissent ou encore les femmes de plus de quarante ans.

Cet album "s'écoute comme un livre : de A à Z vous feuilletez les différents chapitres qui sont comme des petites nouvelles" analyse Bruno. "Plus personne n'écoute un album en entier et pour que l'auditeur fasse cette démarche il faut une ou deux locomotives sélectionnées par les programmateurs radio" ajoute-t-il, remarquant que les singles sont peu diffusés, ce qui devrait compliquer la vente de l'album auprès d'un nouveau public. Tous les artistes cinquantenaires rencontrent d'ailleurs la concurrence des nouveaux artistes alors qu'ils "ne sont pas encore devenus cultes".

Frédéric François séduit toujours ses fans

À l'inverse lui peut se contenter d'un public de fidèles car il est devenu culte. "Frédéric François ne s'est jamais trahi, c'est quelqu'un de très sincère et le public ressent cela et c'est aussi pour cette raison qu'il lui est fidèle" constate Bruno Tummers. Son nouvel album est d'ailleurs déjà un succès commercial, porté par le single La liberté d'aimer. Il conserve la recette de son succès tout en y ajoutant des sonorités "un peu plus modernes" analyse le chroniqueur.

Cet album a été produit pendant le confinement. Il a composé toutes les musiques, Frédéric Zeitoun a écrit les paroles, la production et l'orchestration sont signées Didier Chapelle, les chœurs ont été enregistrés à Paris et Los Angeles et le mixage a été réalisé par Luca Bignardi à Shangai. "J'ai voulu vous parler, comme je le fais depuis toujours, de l'amour mais aussi de l'amour universel, sans frontières, et surtout sans aucune différence" a déclaré l'artiste. "Nous avons souhaité évoquer la vie, l'amour, le bonheur de savourer le moment présent".

"La voix de Frédéric François ne bouge pas malgré les années, il est un excellent mélodiste, on le sait depuis 50 ans" observe Bruno. En résumé, si vous êtes fan depuis toujours de Frédéric François, vous aimerez ce nouvel album, si vous n'avez jamais adhéré à ses chansons, celui-ci ne vous fera pas changer d'avis.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques ainsi que les archives audiovisuelles de la Sonuma dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK