Le 6-8

Plus d'infos

Après le film, sortie d'un best-of de Grégory Lemarchal avec des inédits

Le biopic Pourquoi je vis a été un carton sur la Une, et pour contenter encore plus les fans, une compilation de Grégory Lemarchal sort aujourd'hui. Bruno Tummers commente également le retour de Deep Purple.

Vous avez été nombreux - plus de 400.000 téléspectateurs - à découvrir Pourquoi je vis sur la Une, le film retraçant la carrière de Grégory Lemarchal, vainqueur de la Star Academy et atteint par la mucoviscidose dont il décède en 2007. Un nombre qui démontre encore la popularité du chanteur.

Si vous l'avez raté, retrouvez-le sur Auvio et en rediffusion sur la Une samedi à 22h30.

Les fans devraient encore être ravis puisque à la suite de ce biopic sort une compilation ce 4 septembre, du même nom que le film.

Les bénéfices du best-of reversés contre la mucoviscidose

Rassurez-vous, cette sortie est pour la bonne cause : "Ni TF1 ni la famille ne vont se faire de l'argent sur cette compilation puisque depuis le décès de Grégory, tous les bénéfices de ses ventes d'album sont reversés directement à l'association Grégory Lemarchal qui lutte contre la mucoviscidose" souligne Bruno Tummers.

Dans cette compilation, vous retrouverez tous les tubes du chanteur. "Il chantait beaucoup son envie d'être vivant et de vivre ses rêves, ses chansons sont quand même très positives" remarque le chroniqueur.

Quelques inédits sont aussi à découvrir dans cette compilation, à savoir des reprises du Chanteur de Daniel Balavoine, Si tu veux m'essayer de Florent Pagny et Zora sourit de Céline Dion, titres qu'il avait enregistrés avant son entrée à la Star Academy. Pour Bruno, l'essentiel de ce best-of est surtout la déclinaison CD-DVD où l'on retrouve dans ce dernier son live à l'Olympia en 2006.

Sachez enfin que la promotion de la 4ème saison de Star Academy  avec notamment Lucie (NDLR : finaliste face à Grégory Lemarchal), Sofiane et Mathieu ont enregistré un album hommage avec ses chansons qui sortira début octobre 2020.

Retour en grâce de Deep Purple

Cette fin de l'été marque aussi le retour du groupe de hard rock britannique Deep Purple avec la sortie depuis le 7 août d'un 21ème album, Whoosh!.

Né à la fin des années 1960, le groupe conserve un énorme tube du genre, Smoke on The Water dont le riff de guitare est entré au panthéon de l'histoire du rock.

"Dès le départ ils on toujours été 5 musiciens. Les membres du groupe ont un peu varié au fil des années mais cela leur a permis de continuer à exister et d'être toujours là cinq décennies plus tard même s'il y a eu une pause entre le milieu des années 70 et des années 80" résume Bruno Tummers.

Et 50 ans plus tard, Deep Purple est toujours bien présent. Pour preuve, ce nouvel album dont un premier extrait, Throw My Bones est sorti, cartonne en Wallonie et à Bruxelles même si les fans sont partagés sur sa qualité. "Certains sont vraiment très contents de retrouver le groupe et d'autres disent que cette production ne se hisse pas à la hauteur de leurs standards. C'est vrai que cela sonne plus actuel que leurs productions des années 1970" commente le chroniqueur.

Bruno Tummers a en tout cas apprécié cet album : "Je trouve qu'il n'y a rien de déshonorant. Pour des septuagénaires cela fonctionne encore".

Cyril Wilfart de Classic 21 a interrogé à cette occasion le seul membre resté depuis les débuts du groupe, le batteur Ian Paice qui a révélé comment il a commencé la batterie : en regardant un film hollywoodien des années 30 ou 40 dans lequel apparaissait Gene Krupa, "la première superstar de la batterie" qu'il a voulu imiter. Retrouvez l'entièreté de l'interview sur le site de Classic 21.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK