Le 6-8

Plus d'infos

Achat, taxes et risques sur le Bitcoin : les conseils pour investir dans cette cryptomonnaie

Le Bitcoin s'impose de plus en plus sur les marchés et bat tous les records en ce moment. Caroline Sury, journaliste à L'Écho, vous lègue ses bons plans dans Le 6-8 pour investir dans la plus célèbre des cryptomonnaies.

Le Bitcoin : un marché de plus de 1000 milliards de dollars, l'investissement colossal de Tesla dans le bitcoin,... On en parle de plus en plus dans l'actualité d'autant que sa croissance est exponentielle, atteignant même récemment la valeur de 50.000 dollars, et pourtant, son concept reste difficile à comprendre pour le grand public. Caroline Sury vous facilite la tâche en vous expliquant ce qu'il faut retenir d'essentiel à cette monnaie particulière qui est accessible à tout le monde et n'est pas qu'un marché réservé aux traders.

Les concepts de bitcoin et blockchain

Au fond, le Bitcoin c'est quoi ? C'est donc une crypto-monnaie ou monnaie virtuelle. Il n'y a en effet pas que le Bitcoin (BTC) comme cryptomonnaie existante. Elle est uniquement la plus populaire par rapport à d'autres comme Ethereum, Cardano ou Ripple voire le Dogecoin"Ce sont des monnaies ni garanties ni reconnues par des états ou des autorités financières comme le dollar ou l'euro" résume Caroline Sury puisque celles-ci sont échangées entre particuliers sans transiter par les banques.


►►► À lire aussi : Évitez le piratage de vos emails et comptes de réseaux sociaux avec l’application d’authentification


Le bitcoin se base sur la blockchain. Pour faire simple, il s'agit d'une technologie qui régit les transactions en cryptomonnaie. "Elle va sécuriser, permettre une traçabilité et la possibilité de réaliser des transactions rapides" indique la chroniqueuse. Toutes les transactions réalisées par bitcoin sont gardées dans un registre public. Ce système préserve toutefois l'anonymat des utilisateurs.

2 images
© Getty Images/EyeEm

Comment acheter du bitcoin

Pour acheter du bitcoin, et tenter ainsi de faire fructifier une partie de votre capital, il suffit de créer un compte sur des sites permettant l'achat de bitcoin comme Coinbase, plateforme la plus connue avec 35 millions d'utilisateurs. Petit bon plan de la chroniqueuse et journaliste économie, en Belgique, il existe le simulateur bit4you pour s'adapter à l'utilisation d'une telle monnaie.

Dans Coinbase, vous devrez renseigner vos données habituels. Munissez-vous de votre carte d'identité au moment de l'inscription. Vous recevrez ensuite un identifiant pour accéder à la plateforme concernée. Il est très important de choisir un mot de passe sécurisé comme vous pourriez investir de l'argent. Conservez soigneusement ce code car si vous le perdez, "vous ne pourrez plus jamais accéder à la plateforme Coinbase dans ce cas" prévient Caroline Sury.

Pour réaliser votre achat, une fois identifié avec votre profil, cliquez sur le bouton achat. Pour le premier, un moyen de paiement vous sera demandé. Sachez que votre carte de crédit sera probablement refusée car beaucoup de banques refusent qu'on utilise des cartes de crédit pour acheter du Bitcoin. Mais l'achat est possible par virement SEPA. Indiquez par exemple 100€ sur la plateforme. Vous devrez ensuite verser cette somme avec une communication sur un compte donné.

Achetez ensuite à votre guise du bitcoin. Vous remarquerez que sa valeur est très forte. "Ce week-end, un bitcoin valait 40.000€. Vous ne devez pas investir cette somme pour avoir un Bitcoin" rassure la chroniqueuse, qui précise ainsi que l'on peut donner 10€, l'équivalent de 0,00025 BTC.

Réaliser une transaction avec du bitcoin

Caroline Sury vous résume également le principal à retenir sur la manière de payer avec du bitcoin une fois un investissement placé dans cette cryptomonnaie.

En général lorsque vous effectuez un versement à autrui, vous devrez mentionner le compte IBAN du destinataire. Dans le cas de la cryptomonnaie, c'est pareil sauf qu'il s'agit à la place d'une adresse alphanumérique, à savoir un mélange de chiffres et de lettres commençant toujours par 1 ou 3. La personne qui reçoit la transaction envoie son code, copié-collé dans l'endroit réservé à la réception d'argent sur son compte, en cliquant sur 'Envoyer' dans son BTC Wallet, à celle qui effectue cette dernière. Le destinataire doit simplement cliquer sur le bouton 'recevoir' dans l'espace prévu.

La journaliste de L'Écho souligne toutefois qu'une fois la transaction réalisée, impossible de revenir en arrière.

Si vous souhaitez récupérer les bénéfices de votre investissement bitcoin sur votre compte à vue, il suffit de transformer le montant bitcoin en euros. "Une fois que vous les avez, vous les transférez depuis votre compte Coinbase sur votre compte SEPA" renseigne la chroniqueuse. Soyez conscients que chacune de vos transactions coute des frais supplémentaires.

2 images
© MicroStockHub / Getty Images/iStockphoto

Quelles taxes sur le bitcoin ?

Le bitcoin n'échappe évidemment pas à la déclaration fiscale même s'il n'existe pas encore de directives claires à ce sujet en Belgique. Jérôme Havet, avocat spécialisé en droit fiscal, recommande d'indiquer dans dans la case XIV de votre déclaration d'impôts que vous disposez d'un compte sur Coinbase ou toute autre plateforme de cryptomonnaie. Signalez simplement votre identifiant dans celle-ci.

Si vous faites de la plus-value avec du bitcoin vous devez normalement le déclarer dans votre déclaration d'impôts. Cependant il faut prendre en compte différents taux d'imposition. En tant que débutant dans le bitcoin, la réalisation d'une seule transaction sur un an par exemple, appelée "gestion normale de son patrimoine" est exonérée sur les bénéfices, qu'importe le montant que vous avez récolté après cette période. Ils ne devront pas être déclarés. Cela s'explique car vous aurez géré cet argent en bon père de famille dans la durée et privilégié la sécurité. La taxation sera plus grande si vous avez spéculé à diverses reprises.

Les risques de la spéculation

Notez bien, avant d'éventuellement vous lancer, qu'investir dans le bitcoin comporte des risques. "Un marché spéculatif par définition peut vous rapporter beaucoup d'argent, est très rentable, mais à l'inverse il est très risqué aussi" met en garde Caroline Sury.

La chroniqueuse vous prodigue donc un conseil important : si vous souhaitez investir et réaliser peut-être une plus-value, placez de l'argent que vous n'avez pas peur de perdre. Pour faire fructifier votre épargne, investissez donc des petites sommes comme 100€ par exemple.

Retrouvez les bons plans "économie" de Caroline Sury et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK