La vie du bon côté

Plus d'infos

Votre adolescent n'est pas motivé ?

Votre adolescent n’est pas motivé ?
Votre adolescent n’est pas motivé ? - © Tous droits réservés

La motivation est indispensable à tout apprentissage. Elle accompagne les plus compétents. La motivation est un outil qui se construit en interaction constante avec notre environnement ! Comment réagir quand vos conseils et mises en garde se heurtent à l'hostilité de vos adolescents ? Que faire quand votre enfant semble ne plus avoir de goût à rien ? Catherine Vanham, logopède-orthophoniste, donne des pistes pour comprendre et aider vos ados.

Ch'suis pas motivé ! 

La motivation est un état dynamique... Mais qu'est-ce qui peut donner des ailes à nos enfants ?

Il est plusieurs motivations... Celles qui prennent leur source à l'intérieur de chaque individu et puis il est des motivations extrinsèques qui sont liées à des gratifications, qui sont stimulées par l'extérieur. 

L'absence totale de motivation est la résignation qui réduit à néant cette dynamique interne. 

La motivation des ados...

La démotivation est responsable de bien des choses comme le décrochage scolaire - l'échec scolaire. Ce n'est pas forcément une question de "capacités" que du contraire. 

Le sentiment de sécurité est l'un des premiers ingrédients de motivation. L'objectif SMART - les objectifs doivent être spécifiques bien définis mesurables et atteignables,... réalistes - et jouables dans le temps imparti. 

Le jeune doit pouvoir se sentir en sécurité dans un milieu où il connait les règles. On informe sur les étapes - on me rassure sur mes compétences - on me fait vivre une relation interpersonnelle de qualité avec des objectifs réalisables. on me signale mes erreurs - on m'explique le comment faire - on me fait verbaliser et traduire les informations. On me donne un ou plusieurs choix. 

Le rôle de l'école... L'école est un lieu où j'apprends et où je peux aimer apprendre. Un lieu ou je peux avoir droit à l'erreur. Or, petit à petit l'école devient un lieu où on m'évalue et donc l'enfant va vers l'évitement ! L'enfant a plus peur d'être évalué au détriment de se centrer sur le plaisir d'apprendre. 

Rassurer l'enfant sur ses compétences est essentiel. Faire confiance aussi. La motivation est poussée par l'autonomie de l'idée, par la volonté, l'envie personnelle. 

Les étapes dans la motivation 

L'étape affective. L'enfant doit être entouré d bienveillance, il doit être dans un environnement chargé positivement. L'enfant s'octroie du coup de faire des essais, des apprentissages et des erreurs ! Valoriser les initiatives. Donner des objectifs pour affronter le fameux lion qui est devant lui... step by step. 

L'enseignant motivant est non seulement bienveillant mais aussi passionné et passionnant ! Il spécifie ses attentes. Elles sont claires. Il est spontané et crédible. Il permet une analyse des erreurs, il se repose sur les réussites antérieures et se montre valorisant & reconnaissant à l'égard des efforts faits. 

Pour chaque heure passée devant la tv entre 2 et 4 ans, on trouve 7% de diminution de l'intérêt scolaire à l'avenir ! Le mouvement - la créativité est une clef magique de motivation. 

Un enfant démotivé peut parfois aller jusqu'à la résignation. Des professionnels peuvent être "utiles" pour l' accompagner durant cette tranche de vie... un peu difficile. Rebooster la dynamique de l'intérêt, de la motivation par des clefs adéquates, par un bon ressourcement est important pour reprendre la vie du bon côté.

La neuro-éducation éveille le jeune à l'apprentissage. On attend d'eux qu'ils réussissent leur année sans en expliquer le mode d'emploi. Comprendre comment je fonctionne, qu'est-ce que je dois mettre en place pour y arriver... Ce questionnement est essentiel. Il est des ingrédients à la super-motivation. Les détecter, se pencher sur ces questions pour ce mettre dans la soif d'apprendre est bénéfique. =>La gestion mentale est une explicitation des gestes mentaux d'apprentissage. 

Les commentaires des auditeurs en image...

Nathalie parle de sa fille de 15 ans qui est totalement démotivée à l'égard du milieu scolaire. Son réseau d'amis s'en ressent aussi et son état physique traduit ce mal-être.

Micheline est institutrice maternelle et s'étonne de la perte d'intérêt par/pour l'enfant dans le secondaire. 

Vincent souligne toute l'importance du fait de guider, de soutenir les enfants,... c'est fondamental selon lui. Notre invité établit le profil type de l'enseignant "parfait motivateur" !  

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK