La vie du bon côté

Plus d'infos

Pourquoi tant de culpabilité en nous ?

Culpabilité quand tu nous tiens !

La culpabilité est un sentiment naturel effectivement mais qui ne sert à rien et qui de surcroit n'est que rarement constructif.. Comment transformer ce sentiment en petit tremplin pour la vie ? Mieux la comprendre pour mieux l'apprivoiser et la hisser du bon côté...

La culpabilité vient de nous, selon notre éducation ... Il est intéressant de se poser la question : pourquoi ai-je agi de la sorte, pourquoi ai-je mis ça en place ? ,... Lever ces interrogations permet d'épingler les raisons de cette culpabilité et de s'en sortir plutôt que de reproduire cela perpétuellement !

La vie est une succession d'expériences... on en tire les leçons et on se repositionne ... Soit on reproduit la même chose ou on ré-orienter sa vie du bon côté. On ne peut nier la culpabilité mais que puis-je en retirer, c'est là son vrai sens positif qui propulse nos vies en avant.

Certaines personnes s'y installent en cette culpabilité et ne souhaitent pas s'en sortir. Il est vrai que cela suppose parfois de remuer de vieilles blessures profondes mais s'en libérer, dénouer permet une libération pour un mieux Etre.

Transformer l'obligation en plaisir... On culpabilise souvent de ne pas aller voir davantage nos parents, nos grands-parents, ... Comme l'évoque Nicolas dans son témoignage, quand les regrets deviennent trop importants et qu'ils s'accumulent s'enclenche une petite alarme - le petit réveil - qui nous incite à aller rendre visite aux siens. Mais les regrets ne sont pas culpabilité pour lui jusqu'à un certain point. Jean Closon évoque les bienfaits de transformer ces obligations en plaisir. En espaçant ces entrevues par exemple, En allégeant la pression que l'on se met inutilement et pourquoi ? ... Respecter l'autre bien entendu mais se respecter soi également.

Faire régulièrement des petits bilans de vie, détecter nos peurs, nos regrets, ... se mettre face à nos schémas de vie, nos comportements,... et dresser le bilan => Que puis-je retenir de mes expériences ? En quoi je me respecte ou pas ? ... Que puis-je mettre en place pour ne pas reproduire les mêmes choses, pour rendre mon ressenti plus doux, serein et ma vie meilleure ?

Il est souvent dans l'enfance un point de départ à cette culpabilité... Une blessure douloureuse consciente ou inconsciente. Elle peut se révéler à l'âge adulte. Etre en respect avec soi est essentiel et invite à l'équilibre, à l'harmonie ce qui ne laisse pas de place à la culpabilité ! Se respecter, respecter ses sentiments, communiquer, explorer les différentes pistes qui se présentent à nous puis poser un choix... un bon plan de vie du bon côté. 

La punition est instaurée en nos vies depuis longtemps. Se réapproprier la justesse de nos actes, leurs estimations, se donner le droit en toute liberté de poser des choix.

Les messages contraignants expliquent aussi nos comportements : "sois à la hauteur", "sois fort", "sois parfait", ... On est empreint de cela ce qui colore nos vies et nos actes au fil des ans. Détecter ces maux pour s'en délester à jamais et libérer nos vies du bon côté. S'accepter tel qu'on est car nous ne sommes pas parfaits et alors !

Là où cela devient intéressant, c'est lorsque la source de la culpabilité est décortiquée.  Détecter ce qu'il y a là-dessous est une richesse importante . "Je vois que je t'ai blessé, ... en quoi mon comportement t'a t il affecté ? Quelle attitude aurais-tu souhaitée de ma part ? ... " On ouvre ainsi le champ de la compréhension, de l'écoute et du respect de l'autre mais tout en respectant soi-même. Et puis "nous faisons tous du mieux que l'on peut".

"Ne pas ruminer dans la culpabilité, ne pas s'y enliser...

avançons, réfléchissons et mettons des choses en place". Jean Closon.

Les commentaires des auditeurs en image...

Johanna évoque la culpabilité comme étant l'expression de l'âme. On sait bien quand on a fait du mal à quelqu'un...

Nicolas... Pour lui cette culpabilité est en sorte un petit réveil - Ca me permet de rester moi. Quand il est trop de regrets alors la culpabilité s'installe mais je la transforme ne positif.

Elisabeth évoque la culpabilité comme un tremplin pour se remettre en cause

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK