La vie du bon côté

Plus d'infos

Parlez-vous ouvertement et franchement de sexualité dans votre couple ?

Trop d'hommes et de femmes sexuellement actifs déclarent un trouble dans leur activité sexuelle.  Mais pourquoi ne pas consulter un spécialiste ? Est-ce par pudeur, pour ne pas révéler votre intimité ? Manquez-vous de temps ? Ayant déjà tout essayé, vous pensez qu’il n’y a pas de solution qui vous convienne ? Vous n’avez pas envie que votre partenaire sache que vous consultez ? Parlons-en avec Brigitte Bureau, sexologue et psychothérapeute.

Trop d'hommes et femmes sexuellement actifs ne parlent pas de leurs troubles sexuels et ne franchissent pas la porte d'un spécialiste. Les difficultés restent sous la couette et on ne franchit pas le cap de consulter. Il est une retenue, une difficulté de "se mettre à nu" mais pourquoi ? 35 % des hommes déclarent être concernés par un dit un trouble sexuel pour 49% des femmes. Il n'est pas forcement de détresse associée au fait. Ce sont davantage les femmes qui ressentent une détresse à la suite d'un trouble sexuel. 

Les cafés-sexo ouvrent un espace pour accueillir ces confidences en toute bienveillance, et ça fait du bien !

Un café-sexo aura lieu demain d'ailleurs avec Brigitte Bureau, Yvon Dalaire et Sylvie Honoré à Mons au café No Maison - Grand Place à Mons - de 19h30 à 21h... On s'en réjouit non ! ?? Et si on franchissait la porte ? Voici toutes les infos en un dé-clic

Les hommes et les femmes ne font pas l'amour pour les mêmes raisons...

Les hommes font l'amour pour se changer les idées, pour décharger des tensions, c'est un dérivatif sympa, les femmes ont besoin de s'être changé les idées pour être disponible - pour faire l'amour ! => C'est une question de timing - de chronologie ! C'est pas pareil évidemment et du coup ... comment y retrouver son compte respectivement ? 

On parle parfois d'harcèlement sexuel au travail mais au sein des couples il est des situations similaires ! Consulter un spécialiste peut aider dans telle souffrance. On essaie souvent de trouver une solution en interne mais souvent sans succès et à force on s'épuise, on risque la rupture du couple alors qu'un petit coup de pouce d'un spécialiste pourrait remettre la sexualité - la vie du couple du bon côté !

Les personnes qui consultent - qui viennent dans un café-sexo arrivent avec beaucoup de craintes, de retenue et repartent avec de la sérénité, de la légèreté. Ne plus se sentir seul(e) face au problème et être dans un espace rempli de bienveillance qui accueil en toute confiance la confidence est si doux - tout doux. 

Il est des idées reçues, de fausses convictions comme le fait de croire qu'il est de la responsabilité de l'homme de  faire jouir les femmes ! C'est une fausse croyance et vous imaginez la pression... pour l'homme ? Un jeune homme qui éjacule très vite a juste une voiture hyper performante bon ok ce sont les freins qui font probablement défaut mais bon .. il est des solutions. La majorité des femmes ont un orgasme par stimulation du clitoris car c'est l'endroit le plus sensible donc selon l'entrainement, c'est plus facile  -  l'orgasme par stimulation du vagin s'apprend plus tardivement et n'est souvent pas "l'objectif" à atteindre absolument mais oui bien entendu c'est possible !

Le sexe c'est plus facile à faire qu'à dire, qu'à en "parler".

Absence de désir - trouble de l'érection - ... On en parle ?

Le premier réflexe - la première démarche est de parler avec le-la partenaire souvent. Et puis on parle à un ami(e) - vient ensuite la confidence dans le cabinet du médecin qui n'est pas forcement "spécialisé et à l'aise" pour parler de cela mais on ne franchit que rarement le cap suivant de consulter un spécialiste et pourtant ce serait tout bénéfice.  

La baisse de libido est multi factorielle ... Il faut redonner au couple un coup de peps. C'est souvent une problématique au long court - la fatigue, des problèmes de deuil, ... Il ne faut pas mettre une tension dans le couple - rien de tel pour amener un blocage. Les femmes ont besoin d'être détendues, pas stressées, acculées au fait ! 

Aller chercher des idées de "comment faire" apporterait tant de solutions plutôt que de s'enliser dans son problème en solo - duo. 

50% des personnes en couple finissent par se séparer. Dans une seconde relation, on passe à 78% d'échec et si on ose une troisième histoire on va à 83% d'échec. La situation se complique au fur et à mesure !... On s'ancre souvent dans des convictions qui ne sont plus propices à la bonne entente du couple. 

Les alternatives made in Brigitte Bureau ...

On inverse la situation... Les formules magiques en cas d'éjaculation précoce => Brigitte propose des astuces pour les femmes, oui, oui pour les femmes vous avez bien lu. Ces dernières sont pourvoyeuses de la santé dans la famille. Les femmes deviennent garantes pour les pbs des hommes et inversement ou pas ? ... Découvrez ces alternatives sur  onsedeteste.com 

Et de conclure... Le plaisir - faire l'amour c'est naturel et ça fait du bien =>arrêtons d'en avoir honte et de s'en cacher. Prenons la vie du bon côté !

Les témoignages des auditeurs en image... 

Yvon Dallaire témoigne du plus de pudeur ici en Belgique par rapport au Québec. Les cafés sexo sont une excellente idée pour accueillir les confidences des hommes, des femmes. Le sexe est le baromètre du couple ! 

Stéphanie parle assez ouvertement de tout. Par contre son compagnon ne souhaite pas mettre des difficultés d'ordre sexuelles sur la table... Selon lui, ça désacralise la sexualité ! Stéphanie aimerait tant exprimer son ressenti, elle se sent comme une proie. 

Aurélie ne parle pas de ses soucis par honte et exprime son ras-le bol à l'égard des personnes extérieures à son couple qui la questionnent. Elle le vit comme un intrusion dans sa vie privée. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK