La vie du bon côté

Plus d'infos

"Parent Zen" - Ne laissez plus le stress prendre le contrôle de vos relations avec vos enfants !

Pourquoi réagissons-nous si fortement lorsque notre enfant travaille mal à l'école ? Pourquoi sommes-nous si agacés, anxieux ou découragés quand les choses ne se déroulent pas comme nous les avions imaginées ? Comment faire de ce stress votre allié ? Comment rester calme et faire preuve d'ouverture d'esprit, de créativité et d'empathie avec vos enfants ? Catherine Schwennicke, psychologue, vous invite à gérer les conflits avec plus de légèreté.

Aujourd'hui, dans notre société modernité et sérénité sont compatibles ! La zen attitude, c'est un apprentissage en soi, un entrainement. 

Le stress est un état instinctif qui mobilise l'organisme pour sauver sa propre vie. Il détecte une menace extérieure. 

Il est trois stratégies pour "sauver" sa peau ! => fuir - courir vite, impressionner le prédateur ou se transformer en cadavre pour ne plus attirer sa proie !

Le pré-frontal déclenche le stress pour nous signaler qu'on est "à côté de la plaque".  Le ressenti est très différent d'une personne à l'autre, c'est une attitude singulière - subjective.  On est dans l'énervement, dans l'angoisse, ... Or il est important de réagir plus à froid, de prendre de la distance pour agir et mettre des choses en place du bon côté de façon plus adaptée ! 

Apprendre à gérer le stress, apprendre la zen attitude...

L'étrange et infini potentiel du calme ! Et oui il n'est pas besoin de s'énerver, de crier pour se faire entendre. Le calme est une "force" en soi. Le calme ce n'est pas la démission. Quand on fait preuve de sang froid on est actif même si calme. On agit à meilleur escient, en meilleure conscience. Le stress fait beaucoup de dégât, n'est pas inspirant, il abîme notre santé, il n'est pas efficace !=> "Je ne parlerai qu'en présence de mon calme ! "

On ne peut vouloir quelque chose pour quelqu'un... Dans le cas de Nancy (1er témoignage)  elle prend sur ses épaules la crainte que son fils puisse rater son bus. C'est à son fils d'assurer les conséquences et d'être en toute conscience du fait. 

Faire appel à son bon sens est essentiel... En circonstance d'énervement alors on s'accorde un temps mort pour reprendre son "bon sens" ! On respire, on se pose, on prend distance, ... 

Le recul permet de réfléchir, d'évoluer vers des stratégies plus adaptées. 

Catherine Schwennicke proposent des vidéos pour adopter la zen attitude, pour vivre du bon côté. C'est par ici !

Voir les avantages des désavantages de ce qui pourraient nous stresser est un bon petit plan. On voit par exemple les désavantages du fait que notre fille rate son année. On envisage jamais les avantages... Faites l'exercice de voir les avantages c'est surprenant. Toutes situations comportent des avantages et des désavantages. Si ce n'est pas le cas, ce sont des faits de vie qui vous rendent "stressables". 

Le système préfrontal... mode d'emploi :

C'est l'art de prendre du recul... Adopter une attitude préfrontale permet de réagir de la meilleure façon qui soit. On a tous un territoire préfrontal. Le préfrontal droit est plus rationnel, le gauche plus intuitif. Il arrive à maturité à l'âge de 24 ans. Stimuler le préfrontal ça s'éduque, ça se travaille pour favoriser un meilleur état d'esprit. C'est une INTELLIGENCE ADAPTATIVE, c'est basculer d'un système à un autre car par défaut on est des êtres soumis à nos émotions. On se laisse envahir par celles-ci et cela nous dévaste, ne nous permet pas de réagir correctement.

Ce n'est pas les choses qui nous font souffrir, c'est l'idée qu'on en a ! 

Si vous voulez transmettre une valeur à votre enfant,  il ne faut pas être stressable sur son contraire => si vous voulez transmettre le respect, il ne faut pas être stressable sur le non-respect ! Changer d'état d'esprit est important. On est tous l'irrespectueux de quelqu'un non ? Si je veux transmettre la générosité à mon enfant je ne dois pas démarrer au 1/4 de tour face à l'égoïsme. Il faut mettre de la nuance et de la subtilité en toute chose !

On est tous le sympa de quelqu'un et le non-sympa d'un autre ou l'égoïste de quelqu'un et le généreux d'un autre ! Si je ne fais que être généreuse, j'apprends à mes enfants à être que égoïstes ! Il faut mettre de la nuance, de la subtilité !  

C'est quand on n'est pas confronté à ce stresseur qu' il faut s'y préparer, s’entraîner pour basculer dans un autre état d'esprit quand on rencontre une personne qui nous met en présence de ce qui nous stresse. S’entraîner à nos "stresseurs" pour assouplir notre point de vue est bénéfique. Le faire dans des situations confortables est l'idéal pour s'y préparer le cas échéant, quand la circonstance se présente !  On peut par exemple s'entraîner à voir par exemple tous les avantages à une situation qui semble nous déplaire d'emblée apprendre à y mettre de la nuance...

Dire à nos enfants : "vous verrez vivre selon l'honnêteté c'est agréable mais de temps en temps dire des petits mensonges c'est une carte à jouer pour protéger quelqu'un mais il y a un risque en toutes circonstances ... " - rien n'est totalement blanc ou noir - Mettre de la nuance dans les situations et leurs opposés est un bon équilibre, un bon apprentissage en soi.

Faites la pause pour basculer du bon côté, entraînez-vous pour construire un monde plus serein... C'est tout le bien qu'on nous souhaite à tous-toutes ! 

Les commentaires des auditeur en image...

Nancy relate son stress constant le matin quand son fils la joue cool pour prendre son bus le matin. L'idée qu'il rate son bus et l'école est un stress pour Nancy mais pas pour son enfant ! 

Jean-Marie a fait un travail sur lui-même pour ne plus être dans l'affrontement ou dans la colère. La communication règne davantage en maître. Prendre de la distance, un entrainement de tous les jours !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK