La vie du bon côté

Plus d'infos

Les infections sexuellement transmissibles !

lvdbc
lvdbc - © Tous droits réservés

Quelles sont les connaissances et les perceptions des principales IST ? Les croyances des Belges reflètent-elles la réalité ? Pensez-vous être bien informé sur les IST ? Vous sentez-vous concerné par le risque d’attraper une infection ? Connaissez-vous les modes de transmission de ces maladies ? Savez-vous comment éviter de contracter une IST ? ...

Thierry Martin, directeur de la plateforme prévention sida réveille notre vigilance avec Durex ! 

En Belgique, il est une forte augmentation de cas détectés de personnes atteintes de maladies sexuellement transmissibles, et notamment chez les jeunes. "On ne se sent pas concernés", 9 belges sur 10 ne se sentent pas concernés !!!  En quelque sorte "ça n'arrive qu'aux autres". Il est aussi parallèlement à ça une véritable méconnaissance de ces IST. 

Oui il est tout de même une évolution grâce aux dépistages. Le fait de savoir si on est infecté permet d' entamer un traitement. Cependant et souvent les IST ne présentent pas forcement de symptômes et donc cela ne nous invite pas à faire un dépistage. Je peux être séro+ et ne pas être "malade" ! D'où l'appelation d'IST en lieu et place de MST.

Le panel des IST ... La syphilis mais pas que ! Le VIH , la chlamydia ;  1 jeune fille sur 20 serait infectée - l’hépatite B - C - le papilloma virus chez les jeunes filles et qui concerne le col de l'utérus... Le VIH a été mis tellement en avant que les autres IST sont moins connues du coup.

S'informer pour mieux prévenir, c'est le défi du bon côté ! 

Bon c'est vrai qu'on n'a pas toujours envie de poser la question à son médecin, c'est parfois faire aveu d'un petit pas mis de côté, ou la vie sexuelle peut être plus intense quand on est célibataire genre moins "fixé" et encore... Mais c'est SI IMPORTANT de prendre soin de soi, de sa santé et de celle de l'autre aussi ! 

Et dans les écoles ? Des BD bien entendu mais aussi des outils plus modernes genre via les réseaux sociaux, des vidéos, ... qui essaient d'expliquer les IST. Elles sont téléchargeables et libres de "partage" ! L'école est un lieu très important et pourtant il est des inégalités d'accès à l'information. C'est parfois plus compliqué dans le réseau technique et professionnel. 

Les premiers préservatifs c'était quoi, c'était quand ? Ils étaient fait de boyaux, de vessie de porc ou autres choses du genre. Beh oui le latex n'existait pas, il remplacera le caoutchouc crêpe . Bon ça c'est pour la petite - enfin grande histoire ! En un clic

Depuis quelques années, on constate un désintérêt face aux IST... DUREX en partenariat avec la plateforme prévention sida boostent la prévention. Favoriser un épanouissement sexuel oui pour le plaisir mais en informant sur les aspects sanitaires.  Des initiatives plurielles... Cliquer sur le témoignage de Rita - représentante de Durex pour faire le point sur cette campagne de prévention. 

Dans IST il y a le S => Sexuellement transmissible, parfois lors de contact avec du sang. Et comme on l'a évoqué, les symptômes ne sont pas perceptibles... et donc on peut transmettre sans se savoir infecté ! La syphilis se transmet très facilement et notamment lors d'une fellation. Toutes les IST peuvent avoir pour conséquence de diminuer la fertilité voir de la réduire à néant ! D'autres conséquences peuvent être les cancers comme celui du col de l'utérus. 

Les préservatifs en prévention oui mais aussi les vaccins notamment pour le papilloma virus, pour les hépatites, ... Le vaccin reste la meilleurs prévention !  

Tous concernés... !

Alors... Faites-vous plaisir mais jouissez en toute intelligence de la vie du bon côté ! 

Les commentaires des auditeurs en image...

Pascaline s'interroge sur la sensibilisation au sein des écoles. En son temps, c'est une BD qui fut l'outil de prévention. Thierry Martin fait le point sur le panel d'outils à disposition des écoles. 

Marie a fait un test de dépistage car son mari l'a trompée. Une démarche pas toujours simple face à son médecin. Thierry aborde le fait que bien des personnes vont loin de chez elles pour faire des tests "incognito" ! Pas simple mais on s'améliore.

Rita - Brand Manager DUREX fait le point sur cette campagne de sensibilisation - prévention.