La vie du bon côté

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Les hommes et les ados… Les oubliés des régimes

Les hommes et les ados… Les oubliés des régimes !
Les hommes et les ados… Les oubliés des régimes ! - © g-stockstudio - Getty Images/iStockphoto

Les hommes commencent un régime pour être en bonne santé, souvent le jour où leur médecin tire la sonnette d’alarme ? Les ados ont couramment des difficultés à exprimer un mal être parfois très profond par rapport à leur corps et à leur image ? Avec France Verheyden évoquons la mincithérapie ! Ce n’est pas un régime mais une relation saine à la nourriture pour perdre du poids en travaillant la cause comme le stress, l’hypersensibilité, l’anxiété, au lieu du résultat.  

La mincithérapie propose d'apprendre à gagner en confiance en soi, à se positionner par rapport aux autres, à se respecter, à prendre sa place...

Autant d'outils pour faire face au monde, se découvrir et tendre vers la réalisation de soi sans devoir passer par la nourriture comme compensation ou consolation.

Pour s'inscrire dans la durée, il ne faut pas perdre de vue le plaisir.

C'est pourquoi la mincithérapie enseigne des attitudes bien-être en sortant du "contrôle".

L'objectif est de se reconnecter à tout ce qui est sensation et intuition en se dirigeant vers des aliments qui nous font du bien et pas du mal.

Vos témoignages...

Geoffrey : J’ai 40 ans et j'ai suivi un régime pauvre en graisse mais riche en protéine. Cela en combinaison avec le sport pour perdre la graisse viscérale et construire du muscle. Dans un régime, il faut se fixer des objectifs réalisables et faire les choses petit à petit pour tenir la longueur...

Isabelle : Mon fils de 11 ans est en surpoids. Il termine ses primaires et voudrait maigrir avant l’entrée dans le secondaire...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK