La vie du bon côté

Plus d'infos

Les devoirs, est-ce la galère ?

Les devoirs, est-ce la galère ?
Les devoirs, est-ce la galère ? - © Tous droits réservés

" Fais tes devoirs ! ", " Apprends tes leçons ! ". Est-ce chez vous une rengaine quotidienne ? Est-ce que ce moment met toute la famille en crise ? Les devoirs sont-ils une garantie de réussite ? Est-ce qu’une école qui donne beaucoup de devoirs est une bonne école ? Quelles sont les erreurs qui transforment les devoirs en galère ? Pourquoi est-ce difficile pour les enfants, les adolescents ? Nathalie Vancraeynest explique comment les aider efficacement  ?

La galère des devoirs...

Il y a les enfants qui font leurs devoirs tout seul. Et puis il y a les autres, ceux qui galèrent pour s'y mettre, qui ont besoin d'être encadré.

Un bon enseignant serait celui qui donne des devoirs ? On le dit souvent - et si c'était le contraire ? Ne pourrait-on pas inclure les parents à l'enseignement autrement que par cette tâche des devoirs ? Ce qui pourrait aller vite du point de vue de l'enseignant peut s'assimiler à une galère au sein des foyers. 

Pour certains enfants , se concentrer toute une journée durant est parfois déjà un effort conséquent à fournir. On imagine bien du coup le fait qu'en remettre une couche en rentrant à la maison devient un enfer !

Le devoir est le prolongement d'un apprentissage fait en classe et normalement il devrait pouvoir être fait par l'enfant ! Si le parent prend le rôle du pédagogue, le bas blesse. Il faut garder son rôle de parent, ne pas se substituer à l'enseignant. Refaire la classe après l'école, c'est fastidieux ! Faire confiance à son enfant est essentiel - il est responsable de ses devoirs qu'il doit gérer de façon autonome. 

Le stress n'apporte rien de bon, être trop strict-e c'est pareil... Commencez plutôt par renforcer les liens avec vos enfants, faites un gros câlin, offrez-vous une petite balade, allez à la confidence sur vos émotions respectives du jour et ... le reste suivra plus sereinement. 

Soyez ludique dans les devoirs... Rythmer les tables de multiplications en jouant à la balle par exemple.. Ça imprime un rythme.  Dessinez - structurez la pensée ludiquement si cet outil agrée à l'enfant - ne lui imposez rien. utilisez les cartes flash ! Instaurez l'entraide entre frères /et/ soeurs  - ... 

Et rappelons aux enseignants que l'on n'est pas obligé de mettre des devoirs tous les jours ! ménager des plages de repos invite à prendre la vie du bon côté !

Grandir en confiance - le site 

Laetitia est maman et enseignante.  Selon elle, en matière de devoirs, il faut le juste milieu.

rétablir un équilibre

Donner des devoirs est une bonne chose selon Laetitia mais à petite dose. Il faut le juste milieu. Laisser le temps aussi à l'enfant de faire un planning. Ne pas lui donner un devoir la veille pour le lendemain, c'est astreignant ! 

Laisser l'enfant souffler - ne pas donner systématiquement de devoirs comme le souligne Nathalie peut être bienfaisant. On ne valorise pas assez les efforts fournis, les réussites, les apprentissages positivement effectués !

Les devoirs quotidiens ou pas... Les avis divergent. Laisser une plage de repos - de détente avant de se mettre aux devoirs est important. On change un peu d'air avant de reprendre le travail.  

Je l'assiste uniquement quand il me le demande !

Marie assiste son enfant à faire ses devoirs quand il le demande. Il gère lui-même ses devoirs - il choisit ce qu'il fait - Marie ne lui met aucune pression. Il a ainsi des points conformes à ses capacités. 

La cotation n'est pas le reflet de l'intelligence ! Laisser l'enfant libre de choisir - de planifier ses devoirs est bénéfique. Planifier mais aussi s'équiper d'un minuteur peut être un bon petit truc. Rien ne sert de s'éterniser. Si cela prend trop de temps, on peut être face à des difficultés sous-jacentes. 

Claudine culpabilise beaucoup car elle n'a pas de patience. elle encourage son fils mais elle est perdue elle-même. Du coup, elle culpabilise...

Notre invitée suggère de voir - avec quelqu'un dont c'est le métier - comment on peut mieux s'y prendre. Se pencher sur la méthode de travail est peut-être essentiel. C'est probablement une clef magique pour un bon apprentissage du bon côté ! Nathalie délivre un bon petit truc, une bonne méthode pour favoriser cet apprentissage. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK