La vie du bon côté

Plus d'infos

Les conflits c'est la vie

Doit-on éviter les conflits pour être heureux ?

Certes, vivre ces tensions mobilise de l’énergie, des émotions, des risques, et vouloir prévenir ou " gérer " les conflits pour les résoudre rapidement parait être une visée très compréhensible.

Mais ce qui est à prévenir, ce ne sont pas les conflits, mais la violence qui les accompagne trop souvent.

Bernard André est docteur en Sciences de l’Education et professeur ordinaire à la Haute école pédagogique à Lausanne, il nous invite à cette réflexion constructive et bienfaisante pour apprivoiser judicieusement les conflits et pour prendre ainsi la vie, du bon côté !

...Oser les désaccords et avancer quand même

Le livre n'empêche pas les conflits mais invite à apprivoiser ceux-ci sans se faire happer par l'animosité qui conduit parfois à des affrontements pénibles et même violents. 

A l'école par exemple, les conflits c'est monnaie courante entre les élèves mais aussi entre les parents, les enseignants, c'est récurrent. 

Nous sommes des êtres sociaux en synergie perpétuelle avec tout ce qui nous caractérise : nos émotions, notre passé, notre histoire, nos expériences, ...

De quoi en faire toute une histoire ?

Notre histoire est singulière et donc  différente de celle des uns, des autres. On voit du fait le monde différemment même si nous sommes pourtant sur la même planète mais,les points de vue sont multiples. On a ainsi des besoins et des valeurs différents, des projets différents, ... Un conflit, c'est un heurt entre ces perspectives différentes. 

l'altérité entre les être humains, le fait d'avoir des point de vue différents est enrichissant mais souvent source de conflit, on est souvent confronté à nos émotions trop débordantes. 

C'est notre intelligence émotionnelle qui est en jeu, on se laisse submerger par les émotions, les nôtres, celles des autres, ça peut être pénible. Le poids de l'éducation joue un très grand rôle. L'évitement peut être parfois une bonne stratégie, certains l'auront appris mais cela peut s'avérer néfaste aussi, des évitements récurrents laissent les problèmes s'accumuler, "pourrir" et ce n'est pas bon non plus. 

Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime

Beaucoup de NOUS se joue dans le conflit. Quand on sent le conflit arriver, c'est qu'il y a quelque chose qui entre en résonance entre les deux personnes. La difficulté dans un conflit est de ne pas se laisser happer par l'événement mais de garder un peu de recul, c'est essentiel. 

Pourquoi je me sens menacé ? Quelles sont les ressources que je peux mobiliser pour faire face ?Voici des questionnements pertinents et qui permettrait de mieux réagir,posément grâce à ce temps de recul, à cette distance mise. Mais souvent, ce réflexe n'est pas là, on répond de suite, sur le vif et là, on se retrouve très vite sur un terrain miné, difficile. On va ainsi dans l'affrontement au lieu de prendre ce temps de réflexion, cette distance si constructive. 

Oui au conflit, non à l'affrontement!

Il est important d'éviter de se laisser entraîner par de la violence qui peut être présente sous diverses formes, même très subtile, masquée (la médisance, l'atteinte à la réputation, il peut y avoir de la grande violence avec de grands sourires, avec beaucoup de politesse, la calomnie, ...

EVITER d'entrer dans cette escalade est vraiment essentiel et bienfaisant. 

Le vivre ensemble c'est accepter qu'il y a des heurts mais on apprend à gérer, correctement. 

La communication non violente est un outil?  C'est une formulation intéressante, c'est un outil possible  mais le bémol selon  notre invité : ça laisse entendre que si on communique bien on n'aura plus de conflit. Or non, les conflits sont là, le conflit n'est pas un dysfonctionnement c'est la violence qui l'accompagne qui est nocive, néfaste.

Les couples en équilibre sont ceux qui se disputent ? 

Les couples ou tout semble bien aller, c'est peut-être un couple fusionnel ou l'un des deux s'est moulé dans le monde de l'autre, s'est effacé, c'est une violence en soi ! Les couples qui ont des conflits et la capacité à les dissoudre, à les gérer, c' est un bon thermomètre du bon équilibre. On va ainsi dans la construction ensemble et dans l'exploration du monde respectif de chacun. 

Chacun doit être reconnu dans sa différence. 

 

Bernard André

Bernard André est docteur en Sciences de l’Education et professeur ordinaire à la Haute école pédagogique à Lausanne.

Auteur du livre : Les conflits, c’est la vie

"Certes, vivre ces tensions mobilise de l’énergie, des émotions, des risques, et vouloir prévenir ou " gérer " les conflits pour les résoudre rapidement paraît être une visée très compréhensible. Mais ce qui est à prévenir, ce ne sont pas les conflits, mais la violence qui les accompagne trop souvent. Peut-on prévenir les conflits ? Faut-il les prévenir, les éviter ? Aussi surprenant que soit la réponse, elle est négative. En effet, vouloir les éviter ou les éliminer est non seulement impossible, mais cela conduirait très directement à la violence. Cet ouvrage vise non pas à empêcher les conflits, mais à les apprivoiser, à les traverser, tout en évitant de se faire happer par l’animosité qui, trop souvent, se rajoute au désaccord, conduisant à des affrontements pénibles et stériles. " Vivre ensemble : oui, à condition que chacun puisse être reconnu dans sa différence ; que les conflits puissent s’exprimer, se vivre, pour que l’altérité ne s’estompe pas dans l’indifférence ou ne s’exacerbe dans la violence. " 

Un outil pour mieux comprendre ce qui se joue dans un conflit et pour développer des attitudes et des stratégies pour rester à l’écart de la violence, construire et rester en lien avec autrui malgré les divergences".

Le livre en un clic / https://laboiteapandore.fr

Tous les jours, prenez la vie du bon côté

Du 100% digital… La Vie du bon côté, c’est tous les jours, quand vous le voulez du matin au soir, en PODCAST et dans la bonne humeur sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smartphone ou votre iPhone. C’est partout, tout le temps, où vous le voulez comme vous le voulez ! Sylvie Honoré vous invite à ce rendez-vous Bien Etre et Santé en présence d’experts en développement personnel. La vie du bon côté, c’est aussi un second rendez-vous quotidien dans l’émission "VIVRE ICI" dès 14h15 sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK