La vie du bon côté

Plus d'infos

La peau est le miroir de nos émotions... Et si on l'écoutait ?

Quelles répercussions peuvent avoir nos émotions, nos pensées, nos modes de fonctionnement et nos croyances sur notre peau, notre organisme et notre mental ? Le Docteur Pierrette Gengoux, dermatologue - homéopathe, est l'invitée de ce podcast.

Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau. Paul Valéry
 

Pour le professeur Laurent Misery, chef du service de dermatologie au CHU de Brest, Paul Valéry dit tout dans cette phrase. Car cette frontière qui forme une barrière solide et souple entre l'intérieur de notre corps et l'extérieur est évidemment destinée à nous protéger. Elle nous apporte également de nombreuses informations concernant notre environnement, aussi bien au niveau de la température de l'air ou de l'eau que de la douceur ou la rugosité des matières que l'on touche.  

La peau ressent tout, absorbe tout.  Elle entretient des échanges permanents avec le cerveau et exprime directement nos sentiments, notre stress et nos états d'âme : le visage rougi sous l’effet de la colère, pâli sous celui de la peur, le bonheur se lit sur un visage éclatant, alors qu’un teint toujours gris laisse présager un état dépressif.

Le Dr Pierrette Gengoux souhaite que les dermatologues et les médecins, puissent plus facilement, avant d'avoir supprimé un symptôme, comprendre ce que le patient veut leur dire et qu'il ne sait même pas lui même qu'il peut leur dire. 

 

Les maladies de peau ont une origine psychologique

D'ordinaire, on considère que les poussées de psoriasis, d’herpès, d’eczéma ou d’acné sont favorisées par le stress et la contrariété. Une personne qui en est atteinte a beaucoup de choses à dire mais n’y parvient pas. Elle parle alors avec sa peau. Notre épiderme semble posséder son propre langage, chargé de relayer tous les non-dits de notre vie. 

Un stress ? Une émotion ? Le système nerveux va traduire cette information en un langage biochimique, via les neuromédiateurs. Ceux-ci agissent alors sur la peau de telle sorte qu’ils peuvent induire – ou guérir – une maladie cutanée. Ainsi, nous sommes tous susceptibles de développer des allergies ou de voir nos cheveux tomber à la suite d’un choc affectif. Le plus souvent, un traitement aboutit à la guérison.

Qu'est-ce que l'homéopathie ?

L'homéopathie est une médecine douce pratiquée un peu partout dans le monde, que ce soit par des médecins, des naturopathes et autres professionnels de santé. 

L'homéopathie provient des mots grecs " homoios " qui signifie semblable et " pathos " qui veut dire maladie. Elle s'oppose à l'allopathie qui traite les maladies par les contraires. Cette technique thérapeutique qui traite donc les maladies par les semblables a été fondée il y a 200 ans par Samuel Hahnemann, médecin allemand. 

C’est une médecine holistique qui s’intéresse à l’individu dans sa globalité : le traitement homéopathique ne dépend pas seulement des caractéristiques de l’individu mais aussi des symptômes. En homéopathie, les maladies et les symptômes sont dus à un déséquilibre de l’organisme, et une tentative de celui-ci de retrouver l’équilibre initial. Le but du médecin homéopathe est donc de rééquilibrer l’organisme en profondeur et non de seulement traiter les symptômes.

Selon l'homéopathie, le corps humain aurait la capacité de s'auto-guérir. Pour Hahnemann, il est donc plus utile de trouver un moyen de stimuler le processus d'auto-guérison du corps, plutôt que de s'attacher à connaître la cause de la maladie.

Le but de l'homéopathe est donc de déclencher ce processus. Pour cela, il va devoir se renseigner sur le patient et la nature de ses symptômes durant la consultation en homéopathie.

En homéopathie, deux individus atteints de la même maladie ne seront pas forcément soignés avec les mêmes médicaments homéopathiques. En effet, l'homéopathe s'attache à adapter le médicament homéopathique aux caractéristiques précises d'expression du symptôme.

La peau dans tous ses états, Les Editions de l’Hirondelle

La dermatologie, parce qu’elle est accessible à l’œil et annonce un désordre, réduit souvent la thérapeutique à une solution radicale de blocage du symptôme. Or dans le monde du vivant des êtres complexes, on ne peut réduire l’être humain aux contingences de l’Evidence based medecine.

Le patient qui traîne une dermatose court les médecins pour trouver la fontaine de jouvence, une pure illusion. Et le dermatologue souvent se lasse des cas incompréhensibles et des solutions insatisfaisantes.

Pourtant il existe une autre façon de regarder le symptôme peau : l’homéopathie qui fournit un outil riche de connaissance du patient et qui s’inscrit dans une histoire de l’humain au-delà de la peau, au-delà du physique. Le symptôme dont use le patient pour exprimer un malaise est des plus complexes et ne peut être réduit à un mot, à un syndrome, au nom d’une maladie. Pour se décrire dans la souffrance, par le langage corporel ou parlé, le patient puise dans un domaine qui mérite qu’on s’y attarde, à l’instar de l’analyse structurale de l’anthropologue Claude Levi Strauss.

Les éléments que rapporte le patient, sans rien laisser au hasard, pour décrire le symptôme sont structurés tout comme l’est la solution en homéopathie puisque la classification des remèdes est rigoureuse et constante.

Pierrette Gengoux

Le docteur Pierrette Gengoux, ancienne chef de clinique en Belgique et consultante à l’université en recherche et diagnostic, est une dermatologue spécialisée en immunologie (Master à l’université de Montréal).  Elle a consacré 40 ans à la recherche de la compréhension globale du patient par la thérapeutique en homéopathie (3ème principe).  Cela lui a permis une résolution plus profonde des cas, insuffisante jusqu’alors dans sa pratique. Elle est cofondatrice à Paris du Cercle d’Etudes et de rapprochement de la Dermatologie et de la Psychanalyse.

Envie d’en savoir plus ? Ecoutez notre podcast sur AUVIO

 

 

Tous les jours, prenez la vie du bon côté

Du 100% digital… La Vie du bon côté, c’est tous les jours où vous voulez et quand vous le voulez en PODCAST sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smartphone ou votre iPhone via l'application podcast. Sylvie Honoré vous invite à ce rendez-vous Bien-Etre et Santé en toute convivialité, en compagnie d’hommes et de femmes au parcours inspirant, qu’ils soient thérapeutes, spécialistes du bien-être ou simplement acteurs de leur vie. 

 

 



Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK