La vie du bon côté

Plus d'infos

La colère, une émotion mal-aimée !

La colère, une émotion mal-aimée !
La colère, une émotion mal-aimée ! - © Tous droits réservés

Mal considérée par l’entourage et la société, la colère fait partie des quatre émotions de base avec la joie, la tristesse et la peur. Mais pourquoi entre-t-on en colère ? Qu’est-ce qui est touché en nous pour nous pousser à agir de la sorte, souvent malgré nous ?  Que penser de la colère dite " saine " ? Quelle est la différence avec la violence, qui elle n’est pas acceptable et réprimandée par la Justice et notre société.

Daniel Radoux, psychothérapeute, met en lumière cette émotion mal-aimée pour apaiser la vie du bon côté !

Aaah cette colère si mal considérée par notre société judéo -chrétienne ! Et pourtant elle fait partie du panel de nos émotions, elle manifeste un déséquilibre, c'est un indicateur du fait que quelque chose ne va pas, une valeur a été violée comme l'injustice par exemple.  Réprimer sa colère peut être néfaste. Qu'y a - t'il a derrière ma colère ? Bien la comprendre est important et libérateur. Quels sont les événements répétitifs qui ont fait déborder ce vase déjà bien rempli? Pourquoi ce dernier ne c'était t'il pas vidé de ses maux ? 

Rentrer en colère est assez facile mais en sortir est une autre histoire !!!! On donne énormément de pouvoir à l'autre de nous mettre en colère... Pourquoi accorde t'on autant de pouvoir à la personne ou à l'événement de nous figer dans cet état de colère ?

Comment gérer et exprimer cette colère ? Quels sont les outils qui permettent de dissoudre cette colère ou de l'exprimer de la meilleure façon qu'il soit ? 

Derrière la colère il y a une violation d'une valeur. On est dans un sentiment d'injustice qui stimule une crise de colère. L'écriture est l'un des outils qui permet de "sortir" de cette émotion. Ecrire toute sa colère sans retenue aucune, sans restriction.  Ecrire tout ce qu'on ressent permet d'évacuer cette tension, de s'en libérer. C'est strictement confidentiel. Brûler l'écrit est un bon plan pour reprendre la vie du bon côté !  

La respiration profonde - ou la respiration abdominale peuvent être de merveilleux outils également pour calmer le taux d'agressivité, pour ne pas monter dans les tours, pour reprendre le pouvoir - la distance pour faire le bon choix face à la situation. Rentrer dans un lieu de "sécurité et procéder aux imageries mentales... positives, l'écriture donc comme évoqué mais aussi le dessin, ... et tant de façon pour reprendre la vie du bon côté !

Quand une personne réagit vivement à un événement, c'est souvent en raison d'un pré-chauffage existant ! C'est parfois dans la démesure par rapport à l'événement mais il est des sources bien plus profondes et latentes qui doivent être nettoyées pour ne pas les faire mijoter jusqu'à ce que la marmite explose. 

Pour aller de l'avant, pour sortir des ses travers, il est trois étapes essentielles : la prise de conscience - poser des actes et la persévérance.

Derrière une colère saine il est de l'énergie, de l'agressivité, de la violence... La colère saine récupère cette énergie mais à bon escient - "I have a dream"... C'est une colère transcendée en un mouvement à cause humaine - positive. Récupérer cette énergie pour en faire quelque chose d'adéquat.  

De l'autre côté...

La personne qui "subit" la colère doit poser ses limites. Sortir de la pièce, exprimer le fait de ne pas être l'exutoire, ... L'objectif n'est pas de faire changer les autres mais il nous appartient de ne pas s'offrir à l'autre qui souffle sa colère. Couper le lien, prendre distance, quitter la pièce, ... à chacun son petit remède. 

Je suis en colère contre moi ! 

Il est des personnes qui s'auto-jugent, qui sont assez exigeantes et dures avec elles-mêmes ! Le petit truc : A chaque fois que vous vous jugez, que vous culpabilisez, ... mettez un euro dans une boîte, vous serez surpris(e )s du cadeau que vous allez pouvoir vous faire ! Casser cette attitude et comprendre le pourquoi. Aussi, écrivez-vous !

L'agressivité attire l'agressivité... Et hop c'est l'escalade ! Se mettre en méta-position, Observer la personne et moi-même entrain de réagir - On prend de la distance pour être moins dans l'état émotionnel. Cette distance permet de mieux analyser ce que cela titille en moi et de réagir avec du recul, enfin... de la distance  à bon escient !  

Derrière tout ça..

Il est une violation de valeur comme l'injustice, comme le respect, ... Derrière la valeur il est un besoin : celui de respect envers mon épouse - époux, ... Derrière les besoins il est un problème de limite : "J'ai du mal de dire non"... Derrière la colère, c'est donc un besoin qui a été touché ! Quel est mon besoin qui n'est pas assouvi ? 

Les commentaires des auditeurs en image...

Roger a trouvé l'astuce pour sortir de sa colère. Il écrit près de 100 lettres par mois pour sortir cette émotion en lui en adressant ses réprimandes aux personnes concernées ! Daniel Radoux évoque la nature de la colère mais aussi cet outil qu'est l'écrit pour soi pour désamorcer cette émotion. 

Sandra évoque sa colère qui pouvait tourner en violence en raison de valeurs bafouées. L'injustice du monde lui fait tourner le sang. Je formule ma colère, mon mécontentement mais sans crier - sans agresser. 

Geneviève évoque son attitude, son retrait face à la colère de l'autre. Quelles positions prendre, quelles attitudes adopter ? 

Sabrina souligne le danger de répondre à la colère par la colère. Daniel Radoux évoque la prise de distance - la méta-position ! 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK