La vie du bon côté

Plus d'infos

L'impulsivité traitée par l'hypnose

L'impulsivité traitée par l’hypnose
L'impulsivité traitée par l’hypnose - © Tous droits réservés

Marie-Pierre Preud'homme est hypnothérapeute et on la consulte pour des problèmes d’irritabilité, d’agressivité au volant ou de sommeil. Elle explique qu'une majorité de ces troubles sont le résultat de déséquilibres bio-chimiques. Il y a souvent fluctuation d’humeur, utilisation des aliments comme psychotropes. Voyons la place de l'hypnothérapie dans l’aide à acquérir de bons comportements alimentaires et de nouvelles habitudes de vie pour restaurer cet équilibre bio-chimique.

En matière de contrôle de soi on n'est pas tous logé à la même enseigne. Celui qui sait gérer son impulsivité, ses émotions est davantage respecté. 

C'est quoi l'impulsivité ... "C'est plus fort que moi" ! - C'est un trait de personnalité qui se traduit à travers de phrases types genre "il fallait que je le fasse, ..." , il est de fortes émotions et la personne suit ce flot d'émotions qui sont fortes et qu'elle ne sait maîtriser. Il y a une énorme tension dans le corps. L'impulsivité peut se marquer lors d'achats "impulsifs", lors de la conduite en voiture - on répond à un comportement agressif que l'on perçoit... L'impulsivité est un mal-être qui doit "sortir". 

La sensation d'injustice, de non reconnaissance, ... peuvent être des blessures qui nourrissent cette réactivité. 

Un trauma refoulé peut aussi expliquer l'impulsivité. L'alimentation peut être la source d'un mal être - d'un déséquilibre - être en manque de magnésium peut nous mettre dans un inconfort par exemple.  Un déficit en sérotonine peut aussi alimenter l'impulsivité ainsi que l'excès de dopamine - C'est donc un diagnostic global qui est bon à mettre en oeuvre pour parer à cette impulsivité.

L'hypnose, l' EFT, ... sont deux façons de s'aider à prendre la vie du bon côté. 

L'hypnose travaille sur le fond, sur les trauma. L'EFT permet de répondre directement aux émotions qui sont là en faisant un taping sur des points du corps. C'est très puissant comme outil car on trouve en soi les solutions, les réponses, ...  Ces deux techniques permettent d'offrir des outils pour répondre naturellement à son impulsivité. 

Le fait d'avoir peur de poser un acte violent, de faire du mal à l'autre, ... se transforme en phobie d'impulsion. On a peur de soi, peur d'être dépassé par ses impulsions. Ce sont souvent des personnes très angoissées et qui ont peur de poser un acte impulsif. 

Aider à identifier l'émotion - à l'exprimer pour les enfants peut être utile pour "sortir" son ressenti, pour le nommer, pour verbaliser son émotion. On reconnait l'émotion - on l'accepte et on apprend à la gérer. 

Les activités physiques, une alimentation saine, la phyto, ... sont autant de clefs bonheur et sérénité pour prendre la vie du bon côté !

Pierre est impulsif dans le cadre de son travail et surtout durant des moments vécus sous le couvert de l'injustice. Je suis obligée d'être conciliant. Au foot, c'est pareil - Pierre est arbitre et les insultes à son égard vont parfois de bon train - je me contiens et pourtant... 

"C'est difficile de garder le contrôle face à des gens de mauvaise foi"

Le sport est parfois un défouloir pour les gens qui lâchent du coup leur trop plein et malheureusement face à des "innocents" ! - Il faut savoir s'imposer sans aller sur la surenchère face à cela. 

Geneviève s'emballe trop vite - elle s'emporte en raison du stress, pour l'école, à la maison, au travail, ... 

J'admire les personnes qui savent se contrôler ! 

Geneviève hausse le ton à tout bout de champ et ça l'insupporte elle-même. "Je ne sais quoi faire pour m'aider face à cela". Apprendre à gérer le stress, à le prévenir peut être une clef mais le côté alimentaire peut venir en aide. Du magnésium peut parfois aider en alimentant un terrain physiologique. Différents aspects sont à explorer. 

 

Véronique se dit impulsive à retardement... Elle garde pour elle les choses et puis ça explose. C'est de plus en plus compliqué de se contrôler quand les choses nous tiennent à coeur. Après elle culpabilise - c'est une souffrance de ne pouvoir dire les choses calmement. 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK