La vie du bon côté

Plus d'infos

"Génération Quoi ?" : Une enquête interactive sur les jeunes de 18 à 34 ans !

lvdbc
lvdbc - © Tous droits réservés

L'objectif est de dresser le portrait de cette génération et de connaître ses aspirations, ses rêves et ses angoisses. Avoir 20 ans, est-ce le plus bel âge dans la vie ? Quelles sont les priorités et les envies de ces jeunes ? Comment jugent-ils la société dans laquelle ils vivent ? Ont-ils une conception radicalement différente de leurs parents sur des domaines tels que la sexualité, internet ou la répartition des richesses ?...

Johan Tirtiaux, sociologue, nous aide à dresser le tableau de cette "génération quoi ?" ...

Tout est parti d'une étude française. S'en est suivi une réplique à l'échelle Européenne avec pas moins de 12 pays considérés. On y profile la génération quoi, la génération Y. 

Le rapport au travail, à la famille, à l'environnement, l'éducation, la politique,  la sexualité, ... tout y est passé au coeur de cette étude de 149 questions. A la grande surprise, cette génération marque un réel engouement pour un engagement citoyen ! Un trait marquant qui ressort fortement de cette enquête. 

L'image du politique n'est pas très brillante aux yeux des jeunes. 

Le sentiment de déclin...

Il est un profil ressenti de "jeunesse des crises" ! Ils se vivent dans un sentiment de déclin ! Ils estiment que leur vie sera pire à celle de leurs parents et que celles de leurs propres enfants sera elle aussi pire que la leur ! Ce qui préoccupent les jeunes en priorité c'est l'emploi ! 

Le réchauffement climatique, l'écologie sont les priorités et préoccupations premières de ces jeunes. 

C'est la génération du changement, de la prise de conscience, de la transition ! Ils n'ont pas facile mais prennent leur avenir en main ! Ca c'est le positif.. 

Il est un sentiment de manque d'opportunités pour exprimer leurs compétences, leurs intérêts, leurs capacités, ... Ils estiment  qu'ils ne sont pas maîtres de leur vie. Ils se sentent cassés dans leurs initiatives, dans leur vie. 

Ce sont des signaux d'alerte importants. 

Les institutions inspirent aussi très peu de confiance auprès des jeunes. Comme le politique qui n'a pas la cote ! 

Le travail reste très important pour la génération Y.  L’épanouissement de soi est une valeur qui est très marquante pour eux, et ce, pour tous les domaines que ce soit. Cependant, la crise préserve les jeunes dans cette aspiration perpétuelle de pouvoir acquérir des biens. L’épanouissement de soi au travail se dissout un peu dans cette quête matérielle , dans cette quête d'un salaire honorable. Gagner de l'argent reste essentiel pour eux. Beaucoup de jeunes ne sont pas contents de leurs conditions salariales. On est dans une génération du diplôme mais il y a un effet de surqualification qui joue. Pour l'heure, il vaut mieux avoir deux qualifications, parler plusieurs langues, .. ah oui rien que ça ! ? Il est souvent un dilemme entre le fait de s'épanouir au boulot, exercer sa passion ou privilégier l'aspect financier !

Le couple et la famille...

Le couple reste quelque chose  de très valorisé et traditionnel. L'engagement est une condition au bonheur, le romantisme s'invite au coeur de cette génération Y. La question du sentiment est là. L'idée de fonder un foyer est présente chez 3/4 des jeunes. Sur ces 3/4, 1/4 est prêt à envisager la potentialité d'un divorce. la fidélité est indispensable pour leur couple. 

L'idée de fonder une famille est très présente. 10% des jeunes seulement imaginent fonder une famille sans enfant. 5% imagine leur avenir seul. Le mariage par contre n'a plus la cote ! Ca reste un rêve... de femme ! 

Le rapport entre ces jeunes et leurs parents ...

Le constat est positif. Il est une bonne entente entre ces enfants - ces jeunes et leurs "vieux". Les relations sont globalement bonnes. Cette génération reste plus longtemps chez leurs parents et donc fort heureusement ça se passe dans une entente plutôt sereine. Ils sont très à l'écoute de leurs parents... On n'a pas une jeunesse qui se construit en rupture avec leurs parents mais bien en lien, selon la voix de l'expérience. 

Le soutien financier de la part des parents est bel et bien là ! ... Les jeunes n'en font pas une fierté évidemment. Ils vivent difficilement cette situation qui n'est pas vécue comme "normale". Ils veulent voler de leurs propres ailes. 

Le top 3 des priorités chez les jeunes : 

l'amitié, la musique et l'amour... Et oui ce n'est pas le smartphone qui règne en roi ! 

Rendez-vous demain soir sur la Deux RTBF - TV pour tout savoir sur les résultats de cette enquête. Une émission présentée par Cathy Immelen. 

Les commentaires des auditeurs en image...

David est pessimiste quant à l'avenir. Le coût élevé de la vie attise son inquiétude... Pourra-t'on joindre les deux bouts ? 

Diane souligne l'intérêt de mieux orienter les jeunes dans leurs choix professionnels notamment. Trouver un boulot qui plait mais s'épanouir aussi, est-ce une équation qui tient ? 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK