La vie du bon côté

Plus d'infos

Etre indépendant aujourd'hui : les clefs réussite ...

lvdbc
2 images
lvdbc - © Tous droits réservés

L’indépendant est-il toujours celui qui ne compte pas ses heures, qui fait des sacrifices, qui travaille dur, qui planifie, qui met en place des stratégies de réussite ? Nos enfants seront-ils tous indépendants dans 10 ou 20 ans ? Aujourd’hui, on ne peut plus dire que l’on va faire toute sa carrière au même endroit comme il y a 30 ans. Être salarié n’est-il pas plus risqué ? Est-ce un casse-tête organisationnel d’être un indépendant qui travaille chez lui ? ...

Caroline Duchêne accompagne et conseille les futurs indépendants et nous délivre des clefs réussite ! 

Etre salarié n'est plus monnaie courante, les contrats longues durées, les cdi qui sautent en tous temps, ... Tout cela nous conduit à envisager de plus en plus le fait de s'ouvrir au statut d'indépendant !

La société Challenge propose une aide à l'auto-création d'emploi... Un test grandeur nature pour tout qui veut se lancer dans l'aventure en bénéficiant d'un accompagnement spécialisé pour "entreprendre" demain du bon côté !

2 statuts : l'indépendant à titre principal et celui à titre complémentaire. Les cotisations sociales sont différentes du coup. La fiscalité est aussi variée selon ce statut. Un comptable peut être d'une aide précieuse. Installer une relation win win avec ce dernier est essentiel. Le relevé des dépenses, des rentrées, c'est une chose... Optimiser le bilan en est une autre. Quelle stratégie adopter ? Impulser le changement de statut peut être à un moment donné une bonne chose... On peut passer de pme à une plus grosse société en toute conscience et analyse des risques encourus, ou des opportunités à saisir.

La paperasserie est aussi en toile de fond et doit être gérée pour que ça tourne. Ne pas faire suivre les factures ne va pas faire rentrer l'argent et pourtant les journées sont tellement conséquentes que l'on délaisse à tort ces tâches aux bénéficies évidents ! 

Ne pas confondre la caisse et sa poche car oui... tous les sousous ne sont pas des pures bénéfices ! Il est des pièces à remettre en guise de cotisations sociales & co ! Une excellente gestion est indispensable. 

Un indépendant ne comte pas ses heures... C'est vrai ! Et pour du long terme. Devenir indépendant c'est un vrai choix de vie et qui impacte celle-ci réellement. 

Les montants peuvent aller de 4-5000 euros pour se lancer à 25 000 euros selon l'activité concernée. 

En tant que patron on doit payer toutes ses charges... "être indépendant c'est la liberté mais dommage qu'on soit pressé comme des citrons" ! ... On entend bien souvent ces dires. Il est beaucoup de charges car on doit s'assumer soi-même. Dans les coulisses du salarié, il est tout autant de charges mais qui se gèrent hors de notre vue et de notre conscience. Chaque statut implique d'office des charges. 

Etre indépendant c'est un travail de chaque jour. Etre conscient de la réalité économique, c'est notamment l'expertise de "Challenge" qui permet à tout qui veut se lancer d' être aligné avec la réalité. Une orientation, ré-orientation par rapport à certains projets est parfois essentielle pour ne pas aller au casse pipe. Et c'est tout gagnant pour s'épanouir du bon côté !

La passion est le moteur de réussite. Faire d'un hobby une entreprise, ce n'est pas toujours évident. Il faut bien mesurer la chose. Mais vivre de sa passion c'est extraordinaire. 

Quand vous franchissez la prote de "Challenge" - d'une couveuse d'entreprise on opère une étude de marché, on étudie le plan financier, le plan d'investissement, on se projette sur plusieurs années, on se met des deadline, on envisage un plan communication ,... Et oui, être indépendant, ça ne s'improvise pas !

Bien mesurer les compétences requises... sommes-nous vraiment fait pour être indépendant ? Avons-nous toutes les compétences requises ? Comment suppléer aux manques à gagner, comment activer toutes les compétences de gestion ? Des formations sont proposées au sein de ces couveuses d'entreprise et notamment à "Challenge" à Namur.  

85% des entreprises lancées via couveuses d'entreprise perdurent une fois le cap des 5 ans franchi ! 

Etre dans une attitude positive est bénéfique... Vouloir entreprendre à tout prix n'est pas rentable. Car on n'est pas dans le monde des bisounours. C'est une démarche portée par la passion, par l'envie, par la volonté, par une bonne gestion, ... Etre investi de cette force vive est incontournable pour y arriver. 

Le site de Challenge en un clic

Les commentaires des auditeurs en image...

Tatania s'installe comme céramiste à Redu pour perpétuer la tradition. Elle a quitté sa sécurité financière au quotidien - un salaire qui tombe tous les mois pour s'adonner à sa passion, pour vivre en plus grande liberté pour le pire et le meilleur. Elle a franchit le cap ! 

Frédéric a créé son entreprise de communication & graphisme. Au début il s'est lancé en tant qu'indépendant complémentaire puis à titre principal. LA situation est par la suite devenue une véritable aventure familiale ! 

Aurélie souligne combien il est difficile d'être indépendant sans accompagnement. Les produits made in Belgium ne sont pas valorisés chez nous. Tout n'est pas noir mais tout n'est pas rose ! 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK