La vie du bon côté

Plus d'infos

"Enfin libre d'être soi-même"

Vous est-il déjà arrivé d’être profondément irrité par quelqu’un sans trop savoir pourquoi ? Avez-vous tendance à répéter les mêmes schémas relationnels et à vous en sentir prisonnier ? Votre relation aux autres, au matériel et à la vie est un formidable miroir de qui vous êtes. Ce qui vous stimule, positivement ou négativement, reflète des parts de vous que vous refoulez peut-être. Faisons le point avec Evelyne Faniel et Christian Junod, coaches.

La vie n'est pas une succession de coïncidences ...

Ce qui se vit à l'extérieur est le reflet de ce qui se vit à l'intérieur de soi. Etre le détective de soi, aller à notre découverte est un jeu en soi auquel nous invite le livre de Evelyne et Christian.

Le monde extérieur reflète notre monde intérieur... Ca vous parle ? 

La relation à l'argent nous révèle dans notre Etre, ça parle de nous. Ceux qui économisent beaucoup le font pour répondre à un besoin d'être "plus secure" par exemple. Rien n'est "gratuit" sans mauvais jeu de mot. 

La relation matérielle - l'avoir et le paraître sont à l'avant plan. On a l'impression d'avoir plus de valeur si on porte des vêtements de marque par exemple. Comme si notre valeur réelle dépendait de cette valeur "extérieure" ! 

C'est la dépendance que l'on a à l'égard de l'argent, des objets, ... qui est néfaste. Comme si mon Etre ne pouvait rayonner que selon ces avoirs ! Rêver d'une belle maison, une belle voiture, un smartphone, ... peut être sain, c'est le lien de dépendance que l'on éprouve à ces égards qui chiffonne notre Etre. 

Toutes les parties de nous que l'on rejette nous reviennent encore plus fort. Les accueillir pour en tirer les leçons constructives est important. 

L'attitude qu'on a au volant, qu'on a vis-à-vis des animaux, les supporters de sport, la relation de couple, la relation aux personnages publiques, la relation qu'on a par rapport au travail, à l'argent, ... Tout parle de nous ! 

Avez-vous votre propre télécommande en main ? 

"Notre état intérieur dépend des autres"... C'est là une fausse idée! Ce ne sont pas les autres qui sont la cause - la raison de nos ressentis. Cela nous appartient. Nous sommes les acteurs de notre vie. 

Conduire c'est la liberté...

Montre-moi comment tu conduis, je te dirais qui tu es ! On se sent libre dans notre voiture et pour certains être face à un obstacle est une réelle contrainte à cette liberté. Même des personnes très calmes peuvent monter sur leurs grands chevaux en telles circonstances. Une anecdote : une personne fortement épuisée à la suite de surcharge de travail veut reprendre sa voiture après une journée très harassante de boulot...  et bien non :  celle-ci ne démarre pas... Le signe fatidique comme quoi il est temps de s'arrêter un instant - d'être en mode pause. Il n'est pas de hasard !

Plus on accueillera nos zones d'ombre et nos parts lumineuses, mieux vous serez équipés pour faire face aux circonstances de la vie. sans vous trahir en étant simplement vous-mêmes... Pour construire une vie inspirante !  

L'autre est mon miroir... Ce que j'admire chez l'autre c'est souvent ce qui est aussi en moi - des talents qui sont miens et que nous ne reconnaissons pas. On ne s'autorise pas à les vivre pleinement ! 

La relation aux animaux domestiques... ah les brillants du collier de notre compagnon à 4 pattes, les gros calinoux ... ce sont des êtres importants dans la vie de certaines personnes. C'est une façon de prendre soin d'un animal de compagnie comme on ne le fait peut-être pas envers soi ?! ... Leur amour est inconditionnel - c'est un être qui peut tout nous pardonner - on se sent pleinement accueilli quoi qu'il arrive ! Ils nous renvoient à nos propres blessures aussi. 

On fait souvent l' amalgame entre l'être le faire... "Je ne suis plus rien" évoquera une personne qui vient de prendre sa pension ! Confusion... de valeur. La valeur intrinsèque, la valeur intérieure est là. L'importance du titre : je me sens être quelqu'un si j'ai un titre ! La valeur intérieure n'aurait de raison d'Etre qu'à travers une étiquette, un grade, ... confusion réelle. 

Tout ce qu'on vit est un révélateur en soi. Vivons ça comme un jeu - comme un JE. Comment puis-je changer de regard sur moi avec bienveillance ?, ... Etre acteur de sa propre vie, vivre la vie que l'on veut réellement sans les contraintes, sans les entraves à la liberté,... Accueillir nos parts d'ombre et de lumière. Différencier le comportement du jugement... C'est ce dernier qui révèle quelque chose de moi.  Se plaire à soi, c'est l'essentiel. 

Les événements de la vie sont des cadeaux potentiels !

Le livre de Evelyne Faniel et Christian Junod en un clic 

Les commentaires des auditeurs en image...
Marlène relate son rapport à l'argent. Elle ne s'autorise pas à se faire plaisir à elle - même alors qu'elle est généreuse envers l'autre. Pas facile de se faire des cadeaux. La maladie a changé sa façon de voir les choses. 

Claudine vit des relations de couple à l'identique. Elle veille beaucoup sur l'autre à son propre détriment probablement . "Je m'y perds un peu". Elle vit beaucoup à travers l'autre. Apprendre à mettre du "et" dans sa vie c'est ce que Evelyne conseille : j'apprends à prendre soin de moi ET je peux aussi continuer à veiller sur l'autre. Trouver sa propre place, se la donner est essentiel. 

Flo a eu un accident de voiture, elle était passagère. Sa vie a pris un tout autre tournant depuis. U n réel éveil quant à sa place dans la vie =>  "je deviens le conducteur de ma vie" !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK