La vie du bon côté

Plus d'infos

Déjouer les pièges de la mauvaise foi et de la manipulation !

la vie du bon côté
la vie du bon côté - © Tous droits réservés

Décoder les ruses des manipulateurs et trouver la parade appropriée, décortiquer les mécanismes des petites et grandes manipulations de la vie, résister à la mauvaise foi et apprendre à se reconstruire après avoir été victime d'actes de manipulation...

Manipulateurs... Game Over !

Développer une méthode de "self-défense" pour déjouer les pièges de la manipulation. Se référer à un arsenal d' outils pratiques pour contrecarrer les "malentendus", les "contentieux"... Voici le bon plan proposé par nos invités : Pierre Agnèse , Jérôme Lefeuvre et Jean-Pierre Strouvens .

Désapprendre certains acquis est le passage obligé pour faire place à de nouvelles aptitudes anti-manipulation.

Notre communication dépend de notre état d'esprit.

Etre soi-même est essentiel, être conscient de l'état dans lequel je suis - un état de pleine conscience. Il existe trois clefs de lecture, "d'état" : la bienveillance (A t'on envie de se venger ?  ) - La lucidité;  je mets en lumière les enjeux respectifs, je clarifie ces enjeux (qu'est-ce que tu attends de moi ? ) et la troisième clef; la constructivité: qu'est-ce que je peux apporter et inversement, quels sont les intérêts respectifs, quel est le win win ?  

Le DPM : déjouer les pièges et la manipulation... Avoir une posture bien affirmée, être bienveillant, comprendre les enjeux et cerner les intérêts respectifs invite à une communication harmonieuse.

20 attaques de manipulateurs... 20 parades;  la première déjà est celle du silence qui me permet de récupérer notre propre conscience ! C'est se donner du temps pour réagir de façon plus opportune. Se délester des aprioris du silence... "Le silence est d'or, la pensée est d'argent". Le silence est pollué souvent de la croyance que l'on va passer pour un faible, un "idiot",... 

Le malveillant est affuté pour trouver nos zones d'inconfort, il est sur-entrainé !  Se mettre dans la peau du malveillant, jouer son rôle nous permet de nous imprégner de leurs parades et s'en dégage un ressenti. On peut dans la foulée s'initier à déjouer ces "attaques"grâce à une meilleure compréhension. Pas question de répondre par les mêmes ruses à ces personnes malveillantes mais bien de mieux comprendre pour se préserver et ne plus nourrir tel comportement, ne plus tomber dans le piège. Et cela demande de l'entrainement, de la patience...

La règle du monde entier depuis toujours se calque sur le schéma suivant : Sauveur - victime - bourreau => le triangle dramatique - le triangle de Karpman entre en jeu. C'est une manière de survivre, de se dépêtrer... on se positionne en un rôle. "victime des autres, bourreaux de soi-même"... de quel rôle sommes-nous investis ? ou nous investissons-nous ? Reprendre son propre pouvoir, sa propre responsabilité est bénéfique : "Seuls ceux qui ont décidé que la faute n'est pas chez l'autre pourront se défendre !".

13 Gremlins sont parmi nous ! A partir d'une intention positive, par ex : être nourricier - je vais veiller à vous "gaver" et surtout sans que VOUS ayez demandé cet apport ! Une attitude qui peut être intrusive sauf si j'adoooore être "alimenté" sous le couvert de l'autre ! 

"La honte est un jeu psychologique que je joue avec moi-même" . Je suis ma propre victime, mon propre sauveur et manipulateur.  Je m'enferme dans un cycle, Je vacille perpétuellement entre ces différents rôles. Je perds l'estime de moi-même en bout de course.

Le triangle de la solution... On peut prendre de la distance, du recul. Faire la part des choses et se dire par exemple "j'entends les 10% de vrai, les 10% de faux de ce que l'autre me dit" mais prendre du recul si non je vais rentrer dedans. Il y a toujours un fond de vrai en ce que l'autre me renvoie. Reconnaître cela est déjà s'ouvrir à la constructivité.

Décliner le combat... si on ne se sent pas au top pour "aborder" le propos on post-pose. Mais on donne un vrai rendez-vous en disant je prends le temps de la réflexion, ou "je préfère en reparler plus tard car je ne suis pas en état". Je ne résiste pas car si j'essaie d'affronter, les dégâts sont assurés. "j'ai envie d'en parler avec toi dans de meilleures conditions"... "laisse-moi jusqu'à demain matin, je serai plus reposé et on en reparle". "avant de regretter ce que je vais te dire, je préfère prendre le temps de la réflexion et en reparler plus tard". L'accusé réception est une autre parade : "mon amour, tu te rends compte que nous sommes entrain de parler de quelque chose d'agréable (des vacances) et que l'on est entrain de se crêper le chignon ?"... On met ainsi de la distance un peu comme si une caméra faisait un cliché de ce qui est entrain de se passer, avec tout le recul utile.

Apprenez à être des affreux, à saboter une conversation... il y a 6 façons de le faire dixit nos invités ! Ils en ont des choses à nous dire, à nous apprendre ! Alors, vous voulez savoir comment saboter une conversation car c'est bien là la question ? Beh sorry mais l'émission est déjà finie alors rendez-vous sur le site de nos invités full astuces pour une vie du bon côté sans manipulateurs, sans gremlins , ...

Déjouer les pièges... en un clic - déclic !

Les commentaires des auditeurs en image...

Yolande a appris à se déjouer des manipulateurs. Sa méthode : s'affirmer pleinement au risque de déplaire mais aussi poser une question en retour. Forger sa personnalité est important.

Evelyne partage son point de vue et ses parades pour apprendre à se déjouer des manipulateurs. Se réapproprier son pouvoir... une clef essentielle. Les invités décortiquent ces ingrédients majeures.

Jacqueline évoque sa relation avec son mari qui était manipulateur. Sauf qu'elle souligne le fait qu'elle avait sa part de responsabilité. Cette prise de conscience lui a permis de sortir du cycle infernal. Les invités décortiquent ce schéma.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK