La vie du bon côté

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Danse ma vie !

"Danse ma vie"
2 images
"Danse ma vie" - © Tous droits réservés

" Danse ma vie " est un livre d’anecdotes et de confidences de Prisca, la plus célèbre Clodette de Cloclo.

Prisca raconte les 5 années durant lesquelles elle a occupé une place de choix dans les chorégraphies de Claude François.

Elle parle de sa rencontre avec lui. Elle pense ne jamais faire son deuil, elle avoue n’avoir jamais vécu que par lui et pour lui. Il était sa seule et unique raison de vivre.

Prisca a essayé comme elle a pu de faire perdurer son image en ouvrant des écoles de Clodinettes.

Prisca, LA Clodette !

Les jeunes filles de l'époque nous admiraient et rêvaient de devenir Clodette.

Claude m'a repérée alors que je n'avais pas encore 14 ans. Il aimait mon style de danseuse classique. Je faisais de la danse à l'Opéra de Paris depuis l'âge de 9 ans. 

Travailler avec Claude François, c'était intense, c'était la fête mais c'était aussi très dur.

J'étais très jeune, je découvrais la vie, je découvrais le monde du travail.

Claude était impulsif... J'ai craqué deux fois, je me suis dit : "je ne peux plus". Mais j'ai eu de la chance, Claude est venu me rechercher.

Au moment de sa mort, le 11 mars 1978... Tout s'effondre, ma vie s'arrête. Je suis restée à ses côtés sur son lit de mort pendant trois jours. 

Le premier jour, c'était choquant... Le deuxième et le troisième jour, c'était bizarre... J'avais l'impression d'être encore complice avec lui même dans ces moments-là. 

Après sa mort, les Clodettes ont continué... Parce que Claude avait créé quelque chose d'extraordinaire avec les Clodettes.

Nous étions des filles totalement différentes physiquement, très jeunes.

On a continué à travailler après sa disparition. On faisait appel à nous pour des spectacles, des défilés de mode...

Au bout de 18 mois, j'ai quitté le groupe la première. J'étais habituée à beaucoup de complicité avec Claude donc ce n'était plus possible. Je ressentais trop son absence.

Mais j'ai continué à promouvoir l'école des Clodinettes. J'en avais fait la promesse à Claude.

 

Vos souvenirs...

Annie est fan depuis 1962 ! Et elle l'est toujours...

Myriam a été marquée par la mort de Claude François survenue le jour de ses 25 ans. Elle a écouté ses chansons toute la nuit en dansant seule...

Alain a vu Claude François en concert en 1976 à Waismes. La chanson "Je vais à Rio" a été pour lui le déclic pour réaliser son rêve... d’aller à Rio !

Par ailleurs, il connaît très bien Prisca...

L'intégralité de l'émission ci-dessous...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK