La vie du bon côté

Plus d'infos

Comment se valoriser pour mieux être ? Vos commentaires en image...

La valorisation et la dévalorisation de soi tiennent à peu de choses. Les réactions face à nos expériences peuvent contribuer à l’une ou à l’autre. La valorisation n’a rien à voir avec le fait de se prendre pour un dieu. Pour mieux comprendre ce qu’elle signifie, ainsi que les dégâts causés par la dévalorisation, Guy Debilde présente concrètement les mécanismes qui s’opèrent dans les deux cas. Et vous, avez-vous tendance à vous valoriser ou à vous dénigrer ?

"J'ai appris à m'aimer"... Et oui, c'est un apprentissage de tous les jours mais accessible à tout qui veut, y compris pour les personnes qui ont vécu des débuts par toujours facile ! Ce n'est pas une fatalité, tout est possible à chaque instant.  

La valorisation, la dé-valorisation, ça touche l'égo ! 

Si je ne m'aime pas, je ne pourrais aimer ni être aimé en retour...

Apprendre à se connaître pour se faire confiance et s'aimer. C'est le béaba de la valorisation. On en fait de même et très spontanément pour les autres;  on apprend à les connaître, puis à leurs faire confiance... C'est identique pour nous !

"Le professeur arrive quand l'élève est prêt"... Il faut souvent un déclic dans sa vie pour se décider à entreprendre une introspection, pour s'éveiller à soi, à nos émotions. On a jamais fini de prendre connaissance de soi. C'est une conscience et un éveil perpétuel. 

Avez-vous laisser les autres empiéter sur votre territoire ? Si on ne se respecte pas assez soi-même cela laisse tout libre champ à l'autre pour occuper la place, la nôtre y compris !!. Mettre des limites c'est se respecter. 

"Un bon vendeur, c'est celui qui connait bien son produit" ! Et voilà, c'est tout pareil pour soi... Pour bien se "vendre", il faut connaitre ses limites, ses forces, ... On valorise aussi les bons côtés de soi : "en quoi je suis fait ?", "de quoi je suis fait ?" et "que puis-je mettre en avant du coup" ! ? On perd de la cohérence par rapport à nous si on ne se définit pas. Se positionner permet d'être clair pour soi, pour l'autre ! Communiquer avec justesse, assumer son intégrité ouvre à la vie du bon côté. 

Faire le bilan entre le positif et le négatif et ACCEPTER ce que l'on est, accepter ses faiblesses, accueillir ses émotions... C'est le travail de toute une vie d'être raccord avec soi, de se valoriser pour le meilleur et sans le pire !  

On se dilue souvent par rapport à soi-même car à travers des petites choses que l'on fait, que l'on accumule on peut renier quelque peu notre propre cohérence, notre intégrité... De façon insidieuse - petit à petit - on s'éloigne de SOI ! Se recentrer, être dans l'alignement avec nos propres valeurs, nos comportements et nos pensées est important. Ce n'est pas faire la révolution mais s'inscrire dans l'évolution positive qui correspond à notre inné. C'est faire la part des choses par rapport à notre "héritage" aussi et faire le tri, voir ce qui correspond véritablement à notre vraie nature!

S'observer, se considérer, s'estimer... S'aimer pour ce que l'on est sans plus et se l'autoriser! 

Mieux se positionner...

Se positionner c'est assumer ses différences, son altérité ! Nous avons chacun notre inné. Une vérité est aussi vraie qu'une autre mais ma vérité je l'assume en étant différent des autres et sans pour autant avoir l'aval des autres. On accepte mieux les autres aussi du coup car on accepte que ceux-ci aient leur part d'inné, d'unicité, de différence, d'intégrité !

Etre présent à soi-même - être réceptif ici et maintenant - et en profiter pleinement. 

Mieux s'occuper de soi c'est mieux s'occuper des autres; on est "mieux" disponible pour les autres. 

L'inné - l'acquis ...

La nature humaine est du ressort du sensoriel, du spirituel, de l'émotionnel ... Puis il y a cette part d'inné avec des tendances pré-existantes qui en terme de comportements et de personnalité est ce patrimoine hérité.  A côté des ces choses apprises, il y a ces choses acquises de par la pression sociale, par l'éducation de nos parents, ...  Etre en cohérence par rapport à ce que l'on fait, ce que l'on est, c'est important. On se positionne clairement, on aligne notre ETRE. 

Oui, on peut se faire confiance ...

J'ai confiance en moi parce que je sais que j'ai du potentiel, que j'ai des qualités, des dons et rien ne pourra venir altérer cela ! Ces potentiels, ces qualités, ces dons sont NOUS ! 

Se recentrer sur soi et se répéter cela pour "soigner" notre confiance et estime de soi est bénéfique. 

S'aimer c'est être aussi plus ouvert aux autres. 

"Soyez vous-même les autres sont déjà pris !"

Les commentaires des auditeurs en image...

Chantal a fait un travail sur elle à la suite de sa séparation. Ce fut le déclic pour entreprendre cette démarche qui vise à mieux connaître ses émotions. 

Alexandra fait un travail sur elle-même car elle était toujours une maman épuisée. "Je ne m'écoutais pas, je ne me respectais pas". Il y a aussi les comportements issus de nos apprentissages étant nous-même enfant. Conscientiser tout cela est important. 

Raymond a compris que pour être mieux avec soi il faut être "égoïste". Mieux s'occuper de soi c'est mieux s'occuper des autres; on est "mieux" disponible pour les autres.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK