La vie du bon côté

Plus d'infos

Comment se décomplexer avec humour ?

Comment se décomplexer avec humour ?
Comment se décomplexer avec humour ? - © Tous droits réservés

Dans son spectacle (fun-conférence), Claude François traite des complexes que nous pouvons avoir qu’ils soient physiques, intellectuels ou sociaux. Comment faire la paix avec ces parties de soi grâce au rire et l’auto-dérision ? Ne trouvez-vous pas que tous ces complexes vous compliquent la vie ? Que diriez-vous d’adopter un autre point de vue, de vous libérer et surtout d’en rire ? Avez-vous tenté l’expérience ? Comment dédramatiser quelque chose qui peut, pourtant, laisser des séquelles ?  

Les complexes, c'est pas que physiques mais il y a les complexes sociaux, ceux liés à nos origines, notre famille, notre statut, notre fonction et qui nous empêchent de nous déployer complètement ! 

"Des complexes et vous "! 

Ca demande du travail mais pour parvenir à quelque chose de tellement beau et bon - ça en vaut la peine. 

Le complexe il naît du regard que je pose sur moi en comparaison au regard que je pose sur l'autre, sur le monde, sur l'extérieur. On se classe sur tout un ensemble de paramètres. (maison, voiture, partenaire, ...) On compense en achetant une grosse voiture par exemple, ... 

Entourez - vous des personnes qui illuminent votre chemin !

S'entourer de personnes qui sont dans la bienveillance est important... Une fois renforcé en notre être , croiser celles qui ne le sont pas saura nous amuser tant ce sera le témoin de notre évolution, de notre confiance en soi résistante à toutes épreuves. 

Notre plus grande peur est d'être rejeté - pas aimé.

C'est notre construction mentale - notre ego qui est en jeu et qui est fonction de la croyance de l'image que j'ai de moi : la source de tous les complexes. 

-------

Tom avait des complexes et était dans le schéma de la compensation. Il aimait avoir une belle femme, une belle voiture, ... Enfant, c'était difficile de pouvoir rivaliser avec les camarades qui avaient de quoi s'acheter des vêtements de marque , ...

J'ai tourné tout cela à la rigolade - j'ai décidé de briller pour autre chose. J'ai pris tout cela comme un force et mes complexes je les ai mis à la poubelle. 

Se centrer sur ses propres talents et les mettre dans la lumière.

Sophie faisait 1,81 m pour 48 kilos à l'époque - "on m'appelait squelettor". Ce fut les railleries des copines qui n'envisageaient que peu de bonnes perspectives pour moi. 

Je suis maman - j'ai pris du poids et au jour d'aujourd'hui j'ai tourné le tout à la dérision. Mon mari a eu un regard aimant sur moi. Ce fut bienveillant - s'éloigner des gens qui ne sont pas dans cette optique là est de bon conseil. 

Mireille - "bidou" partage avec nous sa part d'ombre, de complexes. 

Il y avait des choses que j'avais de bien : une forte poitrine, de belles jambes, un beau sourire, ... et j'ai mis ça en avant ! J'y suis allée gaiement et j'étais devenue la coqueluche du bureau. 

Mettre en avant ses atouts plutôt que de camoufler ce qui nous gêne, c'est un bon filon. 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK