La vie du bon côté

Plus d'infos

Comment être un(e) collègue au top ? Suivez le guide !

Vous voulez démarrer votre propre entreprise ? Vous allez intégrer le monde du travail ? Vous voulez développer votre propre potentiel au sein d’une société ?… Alors, suivez le guide !

"Comment être un(e) collègue au top" est un véritable guide pratique qui permet de mieux appréhender ces codes spécifiques aux entreprises mais aussi de s’ouvrir à son Etre pour une vie professionnelle du bon côté.

"C’est ça que j’aurais dû dire ! Ou bien aurais-je mieux fait de me taire… Beaucoup trop de questions envahissent l’esprit d’un employé. Peu importe le secteur d’activité, le type d’entreprise ou le lieu, les comportements tendent à se répéter en milieu professionnel. Dès lors, savoir s’adapter aux codes implicites devient une compétence fondamentale. S’enliser dans l’incompréhension peut détruire de nombreuses aspirations. C’est pourquoi il n’y a pas de temps à perdre. Comportements, cycles, enjeux… Ce livre les démystifie à travers des études réalisées par de nombreux experts en management, neurologie, psychologie et sociologie, dans l’optique de vivre chaque expérience professionnelle plus sereinement et d’interagir avec plus d’assurance". Tamara Hamza

La vie d' Entreprise, c’est un lieu d’apprentissage à part entière

De nouveaux codes

Je ne suis pas prêt(e)…

On a tous des aspirations différentes, notre propre vécu et nos expériences si singulières qui vont se confronter à de nouveaux codes, ceux issus de l’entreprise. Et on ne nous prépare pas à cela. Alors, comment se comporter face à ces nouveaux codes ? Chacun y contribuera déjà selon son profil.

Que l’on soit "l’acharné du travail", "l’empathique", "le rêveur", "le rebelle",… Tout cela induit des comportements spécifiques et on débarque avec ce bagage au milieu de ce nouvel univers professionnel.

On prend souvent tout personnellement aussi. On a chacun nos blessures, nos bagages et on aura tendance à se "défendre" en fonction de cela. N’en faites pas une affaire personnelle !

Ne pas prendre tout personnellement, c’est déjà une bonne entrée en matière, c’est déjà faire la plus joyeuse entrée qui soit en entreprise. Prendre de la distance, le maître mot – le meilleur conseil.

Le pouvoir des émotions

Etre conscient du pouvoir des émotions…

Pour évoluer sainement au sein de l’entreprise il importe de se connaître, de savoir ce qui nous a construit, et ce compris nos traumatismes. L’homme est dirigé par cette émotion principale : la PEUR, elle est à la base de toutes nos décisions ! Cette même peur nous porte aussi. Il importe d’être soi sinon cela casse à un moment donné.

Le curseur bonheur…

S’attribuer des notes par rapport à nos émotions sur la journée peut vraiment aider. Dès notre arrivée au bureau on s’attribue une note de 1 à 10 quant à notre humeur. Et on le fait au fil de la journée. Ce système de notation permet aussi de rationaliser tout ça. Le cadre professionnel est un cadre de performance, on en fait de même pour les émotions. On prend du recul, on envisage une image d’ensemble selon cette évaluation plus rationnelle. On peut mieux estimer la réelle perception que l’on a de la situation, de la pertinence de notre ressenti.

De ce bilan on peut alors entrevoir des solutions et ça c’est brillant ! On estime plus justement ce qui nous influence, on enclenche un raisonnement avec une meilleure distance.

La durée moyenne des émotions :

La tristesse : 5 jours !, la gratitude : 5 heures, l’admiration : 5 heures, le soulagement : 8 heures, le stress : 3 heures. Tout est mouvement d’où l’importance du curseur de nos émotions.

 

La première impression

Comment s’en défaire ?

C’est un peu du donnant/donnant cette première impression. Or, on ne peut se permettre de se dire "lui, sa tête ne me revient pas,… on ne va pas s’entendre,…". C’est plus complexe que cela. On ne s’est pas choisi, certes il faut composer mais ne prendre en compte que la première impression est mettre une barrière, se fermer.

Outrepasser cette barrière, s’ouvrir, aller au-delà du jugement est important car nous sommes en fait tous dans le même bateau. Prendre distance là aussi est important.

L’entreprise est un groupe d’individualités interconnectées. Chacun interprète les choses en fonction de soi, de son passé, de son histoire et cela étrique la lecture que l’on peut faire et avoir de l’autre. Etre ouvert, se délester des préjugés, ça rend tout à nouveau possible.

L’imprévu

Actuellement, l’imprévu intervient énormément dans le travail, on doit être prêt à parer à toutes éventualités.

La chance, c’est la faculté de s’adapter instantanément à l’imprévu !

L’instantané qui invite à revenir à soi, à ses émotions, une fois de plus. Il faut être autrement, vivre les choses avec plus de légèreté mais avec sérieux quand même. C’est en fait du sérieux de ne pas se prendre au sérieux !

L’œuf et la poule

L’esprit communautaire, rendre service, la collaboration,… Ce sont les maîtres mots. C’est un besoin et c’est sain de s’entraider. Se concentrer sur soi ET aider les autres vont ainsi désormais de pair.

On oublie souvent que l’on évolue aussi en tant que personne grâce au travail.

Les blessures de l’âme

A quel point vous connaissez-vous ?

Notre corps a une mémoire, on a chacun des blessures de l’âme et les comprendre nous aide à aller de l’avant.

Les 5 blessures de l’âme – universelles :

L’humiliation (pas présent chez tout le monde), la trahison, l’abandon, l’injustice et le rejet. Elles sont toutes inscrites en nous tous de façon plus ou moins marquée selon nos expériences de vie. Et on emporte cela avec nous tel un bagage qui nous suit y compris sur notre lieu de travail. C’est cela qui influe sur nos comportements parce que l’on évite d’avoir, de revivre ces ressentis. Ces blessures resurgissent au travail, il importe du coup de se mettre en confiance, de s’ouvrir aux autres, de sortir de son état d’esprit. Prendre de la hauteur, de la distance une fois encore et se jouer d’ouverture en toute légèreté… du bon côté !

La trêve aux préjugés

Décentraliser le pouvoir…

Ce sont les nouveaux codes d’entreprise : on est plus dans un partage d’idées, les jeunes ont leur mot à dire, chacun a sa place. On tourne le dos aux étiquettes, aux préjugés, que l’on soit le nouveau venu ou celui qui aligne quelques années d’ancienneté, on accueille positivement l’apport de chacun. C’est un véritable enrichissement en soi.

Etre curieux et ouvert, c’est la clef de beaucoup de choses, c’est un enrichissement considérable.

Se comprendre, se connaître, retrouver confiance, s’ouvrir aux autres, considérer le rôle de tout un chacun,… pour prendre la vie professionnelle du bon côté !

On a beaucoup à apprendre des uns des autres !

Tamara Hamza – Auteur du livre “Petit guide pratique pour être un(e) collègue au top”

Après avoir collaboré avec des professionnels de tous horizons et exerçant à différents niveaux hiérarchiques, Tamaza Hamza souhaite mettre son expérience au service des jeunes professionnels.

Elle est chargée de recrutement dans le secteur de l’ingénierie et certifiée en thérapie cognitivo comportementale.

Elle est partie de ces différentes questions :

Comment dois-je réagir face à une critique ? Que faire pour évoluer dans mon entreprise ?

Beaucoup d’interrogations qui submergent chez les jeunes. Son livre détaille les différentes facettes d’une société dans laquelle on évolue et le rapport aux autres et à soi-même.

Le livre en un clic

Tous les jours, prenez la vie du bon côté

Du 100% digital… La Vie du bon côté, c’est tous les jours, quand vous le voulez du matin au soir, en PODCAST et dans la bonne humeur sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smartphone ou votre I Phone. C’est partout, tout le temps, où vous le voulez comme vous le voulez ! Sylvie Honoré vous invite à ce rendez-vous Bien Etre et Santé en présence d’experts en développement personnel. La vie du bon côté, c’est aussi un second rendez-vous quotidien dans l’émission "VIVRE ICI" dès 14h15 sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK