La vie du bon côté

Du lundi au vendredi de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

"Bon sexe, Bon genre" ! Homme - femme pour la vie... du bon côté ?

la vie du bon côté
la vie du bon côté - © Tous droits réservés

Les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas innées mais culturelles. Marie Andersen, psychologue clinicienne, donne des pistes pour mieux connaître et comprendre la construction de l’identité de genre sans pour autant vouloir renverser l’ordre établi !

 " Bon sexe, Bon genre "… le livre de Marie Andersen !

Faut-il se conformer à la société ou s’émanciper des normes et des stéréotypes ? Les hommes et les femmes sont différents, c’est une évidence... Mais pourquoi, jusqu’où et comment ? Qu’est-ce que cela implique dans les relations ? Retrouver et affirmer sa véritable identité au-delà de tout formatage, c'est l'invitation que nous fait Marie Anderson.

Qu'en est-il des sexes, des genres, des différences, des ressemblances ? Et si on retrouvait notre propre identité au-delà du formatage ? Il est des cloisonnements au sein de notre culture qui enferment chacun des sexes dans des modèles prédéfinis.

Histoire de replanter le décor :

le sexe; on est une fille, un garçon - le genre détermine le comportment en fonction de notre culture, de notre famille et l'identité sexuée consiste à "se sentir homme ou se sentir femme".

On ne nait pas homme ou femme... on le devient !

"C'est dans la biologie des femmes de ..., c'est dans la biologie des hommes de ...". Pour Marie Andersen ce n'est pas biologique mais bel bien culturel ! Déverrouiller les idées toutes faites permet d'ouvrir le champ des possibles. Envisager qu'une femme puisse être pilote de ligne ou qu'un homme puisse être secrétaire, ... pourquoi pas ?

En petit bonus du jour... Le cadeau viva : une montre Ice Watch FEMME ! Ca y'est , encore des clichés... Nous voilà en plein cœur de la thématique du jour ! (vidéo 4)

 

Les commentaires des auditeurs en image...

Pour Véronique les hommes et femmes sont très différents, ainsi soit-il !

Jessica adhère à l'idée que ce ne soit pas "biologique".

Julie estime que la différence est effectivement culturelle mais elle se pose la question tout de même de l'impact des hormones sexuelles.

BONUS VIDEO - MONTRE pour FEMME.