La vie du bon côté

Plus d'infos

Aimer au point de s'oublier dans le couple !

Aimer au point de s'oublier dans le couple !
Aimer au point de s'oublier dans le couple ! - © Tous droits réservés

Dans votre relation, vous donnez-vous le droit d’être vous ? Comment en vient-on à devenir transparent dans le couple ? Qu’est-ce qui se cache derrière cet oubli de soi ? Stéphanie Walker explique que se différencier de l’autre, de ses attentes, de ses désirs est une étape capitale pour exister sans dépendre de l’autre. Cela permet de passer du besoin de l’autre au désir d’être avec lui. Le couple sain est la rencontre de deux identités qui forment une troisième instance : le NOUS. 

Ne pas tomber dans les sacrifices - trouver sa propre place - faire se rencontrer deux identités qui forment un NOUS opur s'épanouir du bon côté !...

Qu'est-ce qui dans votre parcours vous a amené dans ce genre de relation ou vous vous sacrifiez ? 

On se sacrifie parce qu'on pense être responsable du bien-être de l'autre, on devient le sauveur qui veut le bonheur de l'autre et on s'oublie. L'autre versant est la soumission : Je ne m'exprime plus, je m'efface, je sacrifie mon identité à part entière - je corresponds à ce que l'autre veut que je sois, que je pense. Je me taille sur mesure. 

Ce sont souvent des personnes qui cherchent à plaire à tout prix. On vit dans la colère, dans la frustration du coup. Apprenez à déplaire, vous verrez, il n'est pas de drame à la clef. Une fois fait vous serez libéré(e) de votre peur. 

Le droit d'exister on ne peut nous le donner, on se l'octroie à soi-même !

 

S'oublier ce n'est pas sain !

 

Céline se donne corps et âme pour que ça marche ! C'est un échec total...

Ici avec sa nouvelle relation Céline affirme le fait que chacun fait grandir l'autre; "on se tire vers le haut" !

"J'ai accepté de ne pas avoir besoin de réparer l'autre !" 

 

Véronique est dans une situation de violence psychologie, économique et sociale, ... C'est une interdiction de voir mes enfants. 

Déjà enfant, j'étais comme ça. J'ai toujours dû me sacrifier, j'ai eu un mal fou de dire NON ! 

Se mettre en colère est un enjeu terrible, celui de ne plus être aimé(e) - ce sont des personnes qui pleurent facilement aussi pour qu'on s'occupe d'elles. 

Mireille se retrouve tout à fait dans ce profil. 

Toute ma vie j'ai fait des sacrifices

Lors du choix de mes études, de ma profession, de l'arrêt de mon métier, ... Je tente actuellement d'aller de l'avant, je suis bloquée, je tente de me prendre en charge. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK