La Récré de Midi

Plus d'infos

Quelles ont été les réactions des stars suite au César attribué à Roman Polanski?

La cérémonie des César, suite au prix de la réalisation reçu par J'accuse de Roman Polanski, inculpé pour viols et agressions sexuelles, Cindya Izzarelli propose un petit tour d'horizon des réactions formulées par les stars suite à cette soirée très chahutée dans son actu people de La Récré de Midi.

On savait que cette 45e cérémonie des César serait tendue suite aux 12 nominations de Roman Polanski pour J'accuse, malgré les agressions sexuelles et les harcèlements qui lui sont imputés. Suite à la récompense de la meilleure réalisation glanée par Polanski, de nombreuses personnes de l'industrie du cinéma français se sont indignées ou soutiennent le réalisateur franco-polonais. Outre Florence Foresti, la maîtresse de cérémonie, qui s'est dite "écœurée" par ce César, sur les réseaux sociaux, "tout le monde s'est un peu exprimé" sur la polémique note la chroniqueuse.

Les soutiens de la famille Polanski-Seigner

Selon elle : "La palme de l'énervement revient à Emmanuelle Seigner, l'épouse de Roman Polanski qui a posté un message assez brutal en disant : "Je prie à tous d'arrêter de me faire chier" sur son compte Instagram. Finalement elle a fini par supprimer le post et son compte tout court".

Sa sœur, Mathilde Seigner, l'a soutenue. "Elle a affirmé son soutien familial en disant que c'était beau que le suffrage du vote l'emporte sur le vox populi parce qu'il y a beaucoup de gens qui disent que Roman Polanski ne devrait pas être jugé par le peuple mais par le tribunal" détaille encore Cindya. La chroniqueuse nuance toutefois ces propos de l'actrice : "Il a été jugé par le tribunal. Il ne va seulement pas recevoir sa sentence aux États-Unis".

Adèle Haenel s'exprime sur son geste fort

La réaction de la soirée la plus marquée a évidemment été celle d'Adèle Haenel, qui a quitté la salle en plein direct suite à l'annonce de la récompense pour le film du réalisateur franco-polonais. Celle-ci s'est finalement exprimée sur son geste. Cindya Izzarelli raconte : "Elle a fini par accorder une interview à Mediapart où elle expliquait que c'était forcément une grosse déception pour toutes les personnes qui militaient pour qu'on reconnaisse les agressions sexuelles et le harcèlement dans le milieu du cinéma français. Ils avaient tous espéré un changement mais toute la soirée a un peu basculé avec ce prix. Les victimes particulièrement ont pensé qu'on ne pourrait plus rien dire et qu'on pourrait maintenant rire et se moquer des opprimées. C'était un choc pour elle et pour Céline Sciamma la réalisatrice qui est sortie à la suite d'Adèle Haenel. Elles étaient même plusieurs à sortir de la salle".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Adèle Haenel (@adelehaenel) le

Les interventions bancales: Jean Dujardin et Fanny Ardant

D'autres personnalités du cinéma français ont livré un message qui a suscité de vives réactions. Jean Dujardin par exemple, l'acteur principal du film J'accuse de Roman Polanski, s'est montré très hésitant. Cindya explique : "Il a posté un message dans lequel il avait expliqué qu'il avait joué dans le film et qu'il espérait avoir fait plus de bien que de mal, puis il a supprimé le message et l'a remis. Forcément, il a été un peu sujet à polémique". Sa femme, Nathalie Pechalat, a aussi défendu son mari sur Instagram.

L'intervention "sans doute sincère" de Fanny Ardant lors de son discours suite à sa récompense du César de la meilleure actrice dans un second rôle a de son côté créé un certain malaise dans la salle. "Quand elle allait chercher son prix, elle en a profité pour défendre Roman Polanski en disant qu'elle le considérait comme un membre de sa famille et que les gens de votre famille quand on les aime, on les défendrait même contre la police" note Cindya.

La chroniqueuse donne enfin son avis sur cette cérémonie, de laquelle le conseil d'administration de l'Académie des César avait démissionné plusieurs jours auparavant : "L'édition de l'année prochaine qui à mon avis a vraiment intérêt à un petit peu changer radicalement les bases", s'il y en aura encore une... "Florence Foresti a quand même dit : bienvenue à cette dernière édition des César", une blague prémonitoire ?

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK