La Récré de Midi

Plus d'infos

Michel Cymes victime d’usurpation d’identité pour la vente de produits amincissants : il répond

Michel Cymes veut vous vendre des pilules amincissantes ? Ce n’est pas lui ! Invité dans Quotidien, le médecin et animateur français a prévenu le public à ce sujet rapporte Cindya Izzarelli dans la séquence Actu people.

Pas toujours facile d’être une figure emblématique de la télévision. Le médecin le plus connu de France, récemment à l’affiche du téléfilm La doc et le véto, est confronté au revers de la médaille de sa grande popularité comme il l’a confié dans l’émission Quotidien de Yann Barthès.

"Je ne fais pas de publicité pour des régimes"

Faisant son mea culpa sur la question des masques de protection au début de la pandémie et déplorant la suspension du vaccin AstraZeneca en France, Michel Cymes a aussi profité de son passage dans la quotidienne de Yann Barthès pour adresser un message aux internautes. "Il a expliqué la galère dans laquelle il est depuis quelques mois : il a été victime d’une usurpation d’identité sur Facebook. Le problème c’est que son image a été récupérée à des fins publicitaires pour une marque de pilules amincissantes, ce qui l’agace beaucoup" résume Cindya Izzarelli.

En effet, le public tombe régulièrement dans le piège, la figure du célèbre médecin faisant argument d’autorité pour les consommateurs sur l’utilité de certains médicaments.


►►► À lire aussi : Céline Dion de retour pour une série de concerts à Las Vegas ?


"Ça fait des mois et des mois avec mon avocate qu’on se bat. On l’a fait contre Facebook, qui a retiré toutes les pubs. Maintenant, il y en a ailleurs sur Internet… Je ne fais pas de publicité pour des régimes. C’est une arnaque ! C’est une usurpation d’identité ! Faites-le savoir" a-t-il réagi.

1 images
© Joel Saget / AFP

Un phénomène qui touche services et personnalités publiques

Conséquence, des Français piégés lui marquent leur mécontentement sur cette arnaque dont ils ont été victimes. "J’ai même été agressé l’autre jour dans la rue par une dame, qui m’a dit : 'C’est quoi cette escroquerie ?'. Je lui réponds : 'Mais je n’y suis pour rien, j’ai attaqué pour que cela s’en aille'. Elle me rétorque : 'Oui mais vous n’attaquez pas suffisamment parce que je me suis fait avoir'révèle-t-il.

D’après Michel Cymes, ces arnaques proviendraient de l’Europe de l’Est comme en Ukraine. "Des hackers sont payés pour faire cela à la chaîne et repérer les profils un peu célèbres" indique à ce propos la chroniqueuse de La Récré de Midi. Le médecin le plus populaire de France n’est d’ailleurs pas la seule victime. Laurence Boccolini a dernièrement connu pareille mésaventure.

Michel Cymes accumule ainsi les ennuis ces derniers temps, lui qui a notamment été accusé de plagiat par médecin pour une de ses chroniques radios.

Vous avez peur de vous faire escroquer de l’argent en suivant des faux profils de personnalités publiques ? Suivez ces quelques conseils que nous vous avions apportés lorsque des faux comptes VivaCité pullulaient sur les réseaux sociaux.

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK