La Récré de Midi

Du lundi au vendredi de 12:00 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Découvrez les trois raisons qui incitent les influenceurs et stars de la téléréalité à vivre à Dubaï

Caroline Receveur, Nabilla, Les Marseillais, vous remarquez peut-être que les influenceurs et autres stars de la téléréalité choisissent de s’expatrier dans la cité phare des Émirats Arabes Unis. Marion Jaumotte révèle les causes de cette migration principalement économique dans La Récré de Midi.

Populaires ou impopulaires, les stars feront encore parler d’elles en 2021. À commencer par celles qui verront naître un nouveau venu dans leur famille suite à un petit baby-boom causé par les rapprochements familiaux du confinement.

Une autre tendance se démarque également depuis 2020 et devrait se confirmer en 2021 : la migration des people vers Dubaï, la ville de tous les possibles. Vous n’y avez peut-être pas échappé, les contenus les plus suivis sur Instagram ont souvent été capturés dans cette ville des Émirats Arabes Unis. Jazz et Laurent Correia de La Villa des cœurs brisés, Jessica Thivenin et Thibault Garcia et Manon et Julien Tanti des Marseillais, Nabilla et Thomas Vergara, ou même Caroline Receveur et Hugo Philippe, ils sont de plus en plus nombreux à y résider.

Le site d’informations 20 Minutes a mené l’enquête et révèle pourquoi ces 'stars' et influenceurs, qui comptent chacun plusieurs millions d’abonnés sur leurs réseaux sociaux, ont choisi cette ville en particulier.

La première raison : la sécurité

La première raison serait conséquente au statut même de célébrité : afin d’obtenir davantage de sécurité. "Ils ont tellement une grande renommée en France qu’ils ne peuvent plus sortir de chez eux sans se faire reconnaître, sans se faire agresser ou harceler" commente ainsi Marion Jaumotte.

C’est par exemple le cas de Maeva Ghennam des Marseillais, 23 ans, qui a été agressée devant son domicile dans la cité phocéenne fin 2020 et qui a rejoint Dubaï depuis cet incident. "Je ne me sens pas bien en sécurité en France parce qu’on est venu m’agresser devant chez moi, dans mon jardin" racontait la jeune femme sur Snapchat.


►►► À lire aussi : La rumeur de divorce entre Kim Kardashian et Kanye West affole la toile


La société d’influence marketing Kolsquare confirme cette principale motivation à 20 Minutes, en particulier pour les stars qui veulent pouvoir élever leurs enfants dans l’anonymat, loin des objectifs d’appareils photos et des caméras.

La raison la plus évidente : l’absence d’impôts

Sans grande surprise, il y a bien entendu aussi une motivation financière à partir à plus de 5000 kilomètres de Paris. À Dubaï, aucun impôt n’est appliqué sur le revenu ou sur les sociétés si ce ne sont les entreprises pétrolières et gazières. "Comme ils ont pratiquement tous lancé des marques, des boîtes, c’est avantageux" remarque en effet la chroniqueuse de La Récré de Midi.

La plus marketing : faire fructifier les placements de produits

Enfin, comme le travail des influenceurs consiste à partager énormément de contenus sur leurs réseaux sociaux, ils ont besoin d’un cadre idyllique pour un rendu optimal de leurs promotions sur leurs stories et feed Instagram. Pour son climat aride et ensoleillé, sorte de Las Vegas arabe, Dubaï leur offre cette possibilité qu’ils ne trouvent pas dans leur patrie d’origine.

"La ville permet d’imaginer des dispositifs créatifs tout au long de l’année grâce à un accès à 'toutes les saisons' et à tous types de paysages dans un rayon de quelques kilomètres : plages, désert, ville, pistes de ski (NDLR : il en existe des couvertes)" liste Kolsquare. "Lorsque vous êtes un influenceur à Dubaï, vous pouvez imaginer faire la promotion de boots pour skier l’hiver et trois minutes plus tard, vous retrouver sur un yacht pour la promotion d’une marque de maillots de bain, explique la société. Il y a une plus grande facilité à concevoir et créer du contenu pour les marques qui vous sollicitent" ajoute l’agence de marketing.

Cet énorme avantage joue encore davantage avec la crise du coronavirus qui paralyse l’Europe. Et si Dubaï est préférée à d’autres endroits paradisiaques et tout aussi exonérés de taxes, c’est parce que celle-ci compte des agences spécialisées offrant des conditions imbattables pour l’installation des influenceurs dans un pays dénombrant 85% d’expatriés. D’ailleurs, devinez où se tourne la prochaine saison des Marseillais ? Oui, à Dubaï.

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK