La Récré de Midi

Du lundi au vendredi de 12:00 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Ces 5 bonnes nouvelles pour 2021 que vous avez peut-être manquées

Cindya Izzarelli vous redonne le sourire dans La Récré de Midi avec le compte Instagram de l’auteur de BD Lewis Trondheim qui publie depuis plusieurs jours des bonnes nouvelles que l’on pourra retirer de 2021. Voici notre sélection de cinq informations réjouissantes.

Pas besoin d’en faire un dessin, on le sait tous, l’année 2020 a été considérée par bon nombre d’observateurs comme la pire année de l’histoire de l’Humanité, dont le magazine Time.

2021 semble prendre à première vue une direction similaire avec le confinement qui se poursuit même si la population commence à se faire vacciner. Alors comment garder le sourire en ces temps moroses ? On pense évidemment aux astuces bien-être de David Jeanmotte, mais aussi à ces bonnes nouvelles, car oui il y en a, qui laissent présager le déroulement d’une bonne année 2021.

Depuis le premier janvier 2021, l’auteur français de bande dessinée, connu pour avoir créé le personnage de Lapinot, a d’ailleurs souhaité insuffler une vague de positivisme avec "un carnet illustré des bonnes nouvelles" explique Cindya Izzarelli. "Chaque jour il prend une news dans l’actu et en fait une vignette pour vous raconter ce qu’il se passe de bien cette année".

Voici cinq nouvelles de 2021 qui vous donneront le sourire, illustrées par Lewis Trondheim.

3 images
© Getty Images/Cavan Images RF

La Norvège vend plus de 50% de voitures électriques

La Norvège, avec plus de 5 millions d’habitants, devient la première nation du monde à dépasser le cap de la vente de 50% de voitures électriques.

D’après l’OFV, le Conseil d’information sur le trafic routier, en 2020, la part d’immatriculation d’automobiles électriques atteignait 54,3% contre 42,4% l’année précédente, avec un pic à 66,7% en décembre 2020.


►►► À lire aussi : La légendaire voiture de David Hasselhoff dans K2000 vendue aux enchères pour la bonne cause


Pays pionnier de la mobilité électrique, ce pays dont l’électricité tourne presque exclusivement grâce à l’énergie hydraulique, ambitionne d’atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de ses nouvelles voitures en 2025.

 

3 images
© Getty Images

Le retour amorcé des baleines bleues

D’après une étude parue dans la revue Endangered Species Research, des scientifiques ont signalé la présence de plusieurs dizaines de baleines bleues au large de la Géorgie du Sud en janvier et février 2020. Au total, 41 représentants du plus grand animal du monde ont été recensés sur les neuf dernières années parmi les 517 baleines bleues répertoriées. Si ce nombre est faible selon Futura Sciences, il reste encourageant pour le futur. Alors que l’espèce était signalée en voie d’extinction due notamment à la chasse dont elles ont fait l’objet, l’espèce semble lentement refaire surface.

Une nouvelle espèce de baleines bleues a également été découverte dans l’Océan Indien renseignait fin décembre le New York Times, d’après une autre étude publiée également dans la revue Endangered Species Research.

D’autres bonnes nouvelles animalières ont aussi eu lieu en Belgique en 2020.

Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs génétiquement modifié

Le gouvernement mexicain a récemment annoncé bannir le glyphosate, herbicide de Monsanto déclaré en mars 2015 comme cancérigène par le Centre national de recherche contre le cancer, et le maïs génétiquement modifié endéans les trois ans. Il s’agit d’une première pour un pays d’Amérique latine fait savoir Le Monde.

Le maïs est un ingrédient de base dans l’alimentation des Mexicains. Important plus de 714000 tonnes annuellement, le président de centre-gauche Andres Manuel Lopez Obrador souhaite donc valoriser le maïs indigène par la signature de ce décret. Ce document cherche aussi à imposer la recherche d’alternatives durables pour l’agro-alimentaire comme "les produits agrochimiques, biologiques ou organiques de faible toxicité" renseigne-t-il.

En Europe, seul le Grand-Duché de Luxembourg a fait une croix sur le glyphosate dont la mise sur marché peut encore être établie jusque fin 2022.

Le Kazakhstan abolit la peine de mort

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a signé le second Protocole facultatif lié au Pacte international relatif aux droits civils et politiques abolissant la peine de mort dans son pays, informait notamment La Libre Belgique début janvier.

Approuvé l’an dernier par son Parlement, le texte y prévoit l’abolition de la condamnation à mort au Kazakhstan. Les exécutions étaient déjà suspendues depuis 2003 mais les tribunaux statuaient encore sur des peines capitales pour certains crimes tels que le terrorisme. Ces peines seront dorénavant commuées en prison à perpétuité.

Il ne reste désormais plus que la Biélorussie comme pays de l’ex-URSS qui continue de recourir à la peine de mort. La Russie quant à elle ne l’applique plus, sans pour autant l’interdire officiellement.

3 images
© Getty Images

Des chercheurs australiens auraient découvert comment dessaler rapidement l’eau de mer

D’après l’OMS, encore 750 millions de personnes dans le monde vivent à plus d’une heure de marche d’une source d’eau douce.

En août 2020, une recherche établie par des scientifiques australiens, parue dans la revue Nature Sustainability pourrait donner la clé pour résorber ce manque primaire rapporte le site d’information scientifique Science Alert. Ceux-ci ont créé un composé d’après des MOF’s, des structures métal-organiques, permettant la reproduction de multiples structures. Extrêmement poreuses, elles absorbent le sel comme des éponges et réussiraient à purifier une unité d’eau en une demi-heure. Un seul kilo de MOF pourrait ainsi rendre potable 140 litres d’eau par jour. Cette technique, contrairement aux autres existantes, serait également facile à utiliser et peu coûteuse, tant économiquement qu’en terme d’énergie. La méthode d’absorption d’eau salée serait en effet passive. Nul besoin de bâtir des centrales de désalinisation dans des régions peu accessibles grâce à ce composé chimique qui est même réutilisable et donc écologique.

Si l’étude sur la santé que représenterait l’usage d’un tel système sur l’eau de mer doit encore être réalisée, il s’agit d’une avancée considérable pour pouvoir facilement transformer en eau douce les 97% d’eau salée de la planète.

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK