La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Votre enfant ne vous écoute pas ? Quelques trucs et astuces pour que ça change !

Dans la vie de tous les jours, il n’est pas rare qu’un enfant ne veuille pas écouter ses parents… Cette situation peut s’avérer très problématique et parfois même gênante. Inspirée d’un article paru dans le "Vif Weekend", Barbara Abramowicz, pédiatre référente dans "La Grande Forme", vous donne quelques astuces pour que vos enfants apprennent à mieux vous écouter.

Récemment, la rédaction de "La Grande Forme" a eu un coup de cœur pour un article paru récemment dans le "Vif Weekend", écrit par la journaliste Muriel Lefevre. Dans cet article, on y explique que les parents peuvent influencer leurs enfants, en changeant simplement la façon de leur proposer les choses. Alicia Eaton, hypnothérapeute et praticienne de la programmation neurolinguistique (PNL), se base sur une méthode bien particulière : la technique du langage, de la persuasion et de l’influence.


►►► À lire aussi


Alicia Eaton s’est demandé si les techniques utilisées en marketing et par les publicitaires pour persuader les acheteurs, ne seraient pas applicables dans l’éducation des enfants. Lorsqu’ils refusent de faire certaines choses, il suffirait dès lors d’appliquer  quelques trucs et astuces, aussi simples que redoutables :

  • Utiliser des phrases positives

Dans la vie de tous les jours, on utilise trop souvent un langage négatif : "Ne fais pas ceci !", "Ne fais pas cela !", "Tu n’as pas rangé ta chambre !" Pour convaincre un enfant, dites-lui plutôt ce que vous attendez de lui. Expliquez-lui ce que vous voulez qu’il fasse, et non ce que vous ne voulez pas ce qu’il fasse.

  • Créer l’illusion d’un choix

Plutôt que de lui dire : "Dépêche-toi de t’habiller !" ou "Mets tout de suite ton pantalon !", proposez-lui des choix. Lui proposer plusieurs options peut faire des merveilles dans plusieurs situations. Exemple : si votre enfant ne veut pas mettre ses chaussures, plutôt que de lui dire "Va mettre tes baskets banches maintenant !", proposez-lui trois choix : "Tu préfères mettre tes baskets blanches, bleues ou tu veux ranger ta chambre ?" En lui proposant une troisième chose qu’il va détester faire, vous serez sûr qu’il choisira une des deux premières propositions, et qu’il ira mettre ses chaussures.

  • Considérer la tâche que vous voulez faire faire à votre enfant comme un fait accompli

Donnez l’illusion à votre enfant que la tâche est faite, en lui parlant comme s’il était évident que votre enfant fasse ce que vous demandez. Exemple : commencez vos phrases par "Quand tu feras ceci", "Quand tu auras fait cela". L’idéal est d’ajouter deux présuppositions dans la phrase. Exemple : "Quand tu auras fini tes devoirs, tu verras comme il sera facile d’apprendre les règles d’orthographe."

  • Dire merci

Fondamentalement, les enfants sont des êtres bienveillants. Ils ne connaissent pas encore la différence entre le bien et le mal. Souvent, ils veulent faire plaisir, et particulièrement à leurs parents. Quand on les remercie à l’avance, ils se sentiront obligés d’accomplir la tâche demandée.

  • L’illusion d’optique

S’il refuse de manger, donnez-lui à manger dans une grande assiette plutôt que dans une petite. Si vous lui donnez un soda, servez-le dans un verre long et haut, cela lui donnera l’impression de boire un verre en entier. Si vous lui donnez des chips, donnez-lui un petit bol rempli, plutôt qu’un grand bol avec la même quantité.

  • L’exagération

Boostez votre offre ! Avant de proposer, demandez-lui quelque chose d’exubérant, d’exagéré. Exemple : "Habille-toi en deux minutes !" De cette façon, la vraie chose que vous voulez qu’il fasse sera respectée.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h30 en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK