La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Sensible au gluten : 3 diagnostics possibles

Le gluten, on en entend parler partout. L’équipe de "La Grande Forme" s’est dit qu’elle devait aborder le sujet en dossier. Pour en parler, elle a convoqué Garance Delabye, nutrithérapeute et bio ingénieur pour mieux nous expliquer.

Le gluten, c’est une fraction protéique qu’on retrouve dans des céréales comme le blé, le seigle ou encore l’épeautre. Il est composé de deux types de protéines, la prolamine et la gluténine. C’est la prolamine qui pose des problèmes de santé pour certains.

Elle pose surtout problème chez les patients qui ont une susceptibilité génétique. Le système immunitaire va reconnaître cette protéine comme le non-soie. Le corps va donc l’enregistrer comme étant l’ennemi et va provoquer des réactions ou des inflammations. La personne sensible au gluten va alors ressentir des symptômes : ballonnement, flatulence, constipation, diarrhée Certains vont même ressentir des maux de tête. Les symptômes peuvent être autres que digestifs.

Les symptômes du gluten

Il existe trois tableaux pathologiques liés au gluten :

La première et la plus grave est la maladie cœliaque. Dans ce cas-là, ce n’est pas une intolérance. C’est vraiment une maladie qui se développe chez ces patients. Cette maladie touche 1 à 3% de la population. La maladie va détruire la muqueuse intestinale des personnes atteintes. Pour ces personnes, cela sera l’éviction complète du gluten de leur alimentation. Ces malades ont un problème général avec l’absorption des nutriments, donc le gluten fait partie.

Le deuxième tableau regroupe les personnes qui sont allergiques au gluten. C’est souvent détecté à l’âge de l’enfance. Il y a une réaction immunitaire immédiate. On peut repérer cette allergie dans une prise de sang. Cela se manifeste par de l’urticaire, des troubles au niveau de la peau ou des problèmes respiratoires. Un allergologue va facilement le détecter. Le patient devra aussi enlever le gluten de son alimentation.

Finalement, ce troisième portrait est plus flou. Ce sont les personnes qui sont sensibles au gluten. Ces personnes ont les mêmes symptômes que la maladie cœliaque mais ne sont pas atteintes de cette maladie. Ces symptômes sont assez généraux, il est donc difficile de savoir s’ils sont dus au gluten ou à autres choses. Il n’y a pas de marqueurs fiables. Pour détecter une intolérance, les médecins vont essayer différents régimes pour déceler le problème. Notamment en arrêtant le gluten un certain temps, puis ils vont le réintroduire et voir si les troubles resurviennent.

Pour terminer, Garance Delabye nous conseille de manière générale de remplacer le blé par du sarrasin ou du quinoa. N’hésitez pas à remplacer le pain par des patates. La variété est très importante.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK