La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Quelle attitude adopter face à une personne qui tombe dans les pommes ?

Comment réagir face à une personne qui tombe dans les pommes ?
Comment réagir face à une personne qui tombe dans les pommes ? - © Jan-Otto - Getty Images

Perdre connaissance, tourner de l’œil ou encore tomber dans les pommes : différentes expressions existent pour décrire le malaise vagal. Mais quelle attitude adopter face à une personne qui tombe dans les pommes ? Le Docteur Charlotte vous conseille à ce sujet dans "La Grande Forme".

Cette semaine, en allant chercher ses enfants à l'école, le Docteur Charlotte s'est retrouvée face à une jeune fille qui était en train de tomber dans les pommes... Mais quels sont les premiers gestes à accomplir lorsque qu'une personne va ou tombe dans les pommes ? Notre médecin-traitant vous explique ses trucs et astuces si jamais vous vous retrouvez un jour dans ce genre de situation.

Origine de l'expression

Cette expression attestée en 1889 n'a pas d'origine très sûre. La première proviendrait du mot "pâmer", qui se serait transformé en "paumer" puis "pommes". D'autres tendent à favoriser la thèse selon laquelle l'expression serait tirée des "Lettres à Mme M. Dupin" de George Sand, dans lesquelles l'auteur utiliserait l'expression "être dans les pommes cuites", pour désigner un état de grosse fatigue.

L'expression "tomber dans les pommes" est donc utilisée lorsque quelqu'un se sent faible et proche de l'évanouissement. Le terme médical est "le malaise vagal", également connu sous le nom de "syncope". Le terme "vagal" vient du nerf vague qui traverse l’organisme du cerveau jusqu’à l’estomac, il est chargé de ralentir l’activité cardiaque lorsque celle-ci s’accélère. Au ralenti, le cœur amène moins de sang aux artères, le cerveau est alors moins oxygéné, ce qui entraîne une perte de connaissance spontanée, mais généralement très brève.

Les bons réflexes

Tomber dans les pommes est bien différent du malaise brutal : c'est une syncope vagale. C'est donc différent de quelqu'un qui chute brutalement devant vous. Dans ce cas-là, on se pose pas de question, on appelle directement les urgences...

Quand quelqu'un tombe dans les pommes, il y a deux choses à vérifier : premièrement, si la personne est consciente. Deuxièmement, si son rythme cardiaque est présent. Petit conseil pour ce faire : ne pas prendre son rythme cardiaque au poignet mais au niveau de sa glotte, vous allez sentir la carotide et son pouls. Si ces deux paramètres-là sont stables et que la personnes est consciente, vous pouvez passer à l'étape suivante.

Afin que la personne retrouve progressivement ses esprits, il faut surélever ses jambes afin d'oxygéner le cerveau pour rétablir l'équilibre du système cardiaque. Si vous vous trouvez à l'intérieur, vous pouvez ouvrir la fenêtre. Enfin, il est possible de refroidir les poignets ou la nuque de la victime pour l'aider à retrouver un état stable.

Les causes du malaise vagal

Les causes d'un malaise vagal sont multiples : cela peut être dû à l'émotion, au stress, à la douleur, à une grossesse, à des problèmes cardiaques, etc. Et contrairement à ce qu'on peut penser, ça peut tout autant arriver aux femmes qu'aux hommes. 

Quelques conseils pour éviter ce genre de situation :

- Bien manger et bien dormir.

- Faire des exercices tels que contracter vos mollets et vos fesses quand vous êtes debout pour maintenir ce retour veineux.

- Ne pas augmenter les périodes de jeûne.

- Essayer de contrôler votre stress en faisant du yoga, de la méditation ou de l'hypnose par exemple.

- Si jamais, vous êtes régulièrement sujette au malaise vagal, il est recommandé de faire un bilan chez votre médecin-traitant. 

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK