La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Protections hygiéniques : on a testé pour vous 3 alternatives durables et écologiques !

Protections hygiéniques écologiques
4 images
Protections hygiéniques écologiques - © Tous droits réservés

Prendre soin de soi et de l'environnement en période de menstruations, c'est possible ! En effet, de nombreuses alternatives ont vu le jour ces dernières années. Virginie Hess, Raconteuse de Nature dans l'émission "La Grande Forme", vous propose trois alternatives durables et écologiques.

Les tampons et serviettes sont de plus en plus critiqués pour leur composition toxique, leurs dégâts écologiques mais également leur impact sur la santé. Face à ce constat, de plus en plus d'alternatives efficaces, saines, économiques et réutilisables voient le jour comme nous l'explique Virginie Hess, Raconteuse de Nature.

Trois raisons d'adopter des alternatives saines

  • La préservation de notre santé : En effet, les protections hygiéniques à usage unique contiennent souvent de nombreux produits chimiques : parfum de synthèse, gels à base de polymères, pesticides, viscose… Or on sait que le vagin, tout comme la vulve, sont extrêmement sensibles aux agressions extérieures.
  • L'écologie : Au cours de sa vie, une femme utilise en moyenne 10.000 tampons, serviettes hygiéniques et protège-slips. Ce qui représente entre 100 et 150 kg de déchets non biodégradables.  
  • Le budget : Les protections menstruelles jetables représentent un budget de quelques milliers d’euros sur toute une vie. 

Les alternatives

Pour prendre soin de soi, de son vagin et de la planète, voici trois alternatives lavables et plus eco-friendly !

La cup menstruelle

La cup menstruelle est une petite coupe en forme d'entonnoir, qui s'insère dans le vagin pendant les règles. Fabriquée avec du silicone médical (un matériau neutre et bien supporté), elle peut durer jusqu'à dix ans. Au lieu d’absorber le flux sanguin comme les tampons, elle le collecte et doit donc être vidée toutes les 4 à 6 heures.

Invisible sous les vêtements, on la retire comme un tampon, en tirant sur une petite languette.

Tout comme les tampons et serviettes classiques, il est important d’utiliser correctement la cup, notamment pour éviter tout risque de syndrome du choc toxique (infection bactérienne qui peut empoisonner tout l’organisme) :

  • Il ne faut pas porter la coupe menstruelle plus de 6 heures et l’utiliser uniquement pendant la période de règles.
  • Il est déconseillé de porter la cup pendant la nuit, compte tenue de la durée de port. Mieux vaut recourir à une autre solution externe cette fois.
  • Après l’avoir retirée et vidée, il est préconisé de rincer la coupe menstruelle à l’eau chaude et au savon doux avant de la réinsérer.
  • Il est nécessaire de passer la cup à l’eau bouillante avant et après le cycle menstruel.

On choisit sa cup selon son anatomie, la sensibilité de son périnée, la profondeur de son vagin, etc. La mise en place demande un peu d’entraînement.

La culotte menstruelle

Elle se présente comme une culotte classique mais se compose de trois couches techniques qui lui confèrent des "pouvoirs" absorbant, anti-odeur et antifuite. Elle est ultra confortable, très discrète et jolie, ce qui ne gâche rien !

La plupart des culotte lavables sont garanties sans nanoparticules d'argent et dépourvues de produit chimique. On vous recommande évidemment d’opter pour des matières naturelles si possible bio et labellisées. Il existe différents modèles, pour les flux léger (culotte qui absorbe l’équivalent d’un tampon) ou les flux abondants (entre 3 et 5 tampons). En cas de règles abondantes, on peut utiliser la culotte en complément d'un tampon ou d'une serviette ou d'une coupe menstruelle.

Pour l’entretien, il suffit de la rincer à l’eau froide puis de la mettre en machine à 30°. Le seul petit bémol réside dans la difficulté à se changer dans certaines situations. Mais c’est rarement le cas puisque la culotte lavable peut se porter jusqu’à 12h sans risque de fuite !

Serviettes hygiéniques lavables

Les serviettes hygiéniques lavables fonctionnent exactement comme leurs cousines jetables : elles se placent sur la culotte, recueillent le sang et se changent au même rythme en fonction de votre flux. Elle se fixent à la culotte grâce à des boutons pression invisibles sous les vêtements. Tout comme les culottes jetables, elles s’adaptent à votre flux, qu’il soit léger, moyen ou (très) abondant.

L’entretien est également très simple puisqu’il suffit de rincer sa serviette hygiénique à l’eau froide (voire de la laisser tremper si besoin) puis de la glisser dans la machine à laver et de la laisser sécher à l’air libre.

Pensez à emporter avec vous une petite pochette imperméable pour ranger discrètement vos serviettes usagées dans votre sac. 

Généralement fabriquées dans des tissus provenant de l’agriculture biologique réputés pour leur douceur comme le chanvre, le coton ou le bambou, elles se déclinent dans toutes sortes de motifs et de couleurs.  Mieux vaut cependant privilégier les tissus foncés pour les garder plus longtemps. Elles peuvent durer jusqu’à 10 ans !

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK