La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Pourquoi bien choisir son sapin de Noël ?

C’est bientôt Noël et donc le moment de choisir son sapin. L’équipe de "La grande Forme" a voulu savoir si certains étaient dangereux pour la santé. Virginie Hess, la chroniqueuse nature de l’émission fait le point avec nous.

Pour répondre à la demande, certains producteurs ont dû mettre au point des méthodes de culture efficaces, intensives, ayant recours à des pesticides, herbicides, etc. Les ventes de sapin de Noël ne semblent d’ailleurs pas être impactées par la crise. Ces méthodes de production sont néfastes pour la santé et pour la planète.

En parallèle, il existe des sapins artificiels. Ceux-ci ne sont pas mieux pour notre santé et notre terre. Ces faux sapins sont souvent fabriqués en PVC, en plastique et en aluminium et importé de l’autre bout du monde. Leur impact n’est donc pas terrible.

Selon Virginie Hess, le vrai sapin a l’avantage d’être naturel, renouvelable et biodégradable.

En Belgique, on voit apparaître de plus en plus de cultures plus respectueuses. Certains producteurs développent des alternatives aux pesticides, herbicides et engrais chimiques en ayant recours aux engrais verts, aux plantes couvre-sol ou au pâturage par des moutons. C’est le cas de Sapi Grange, un producteur de la Province de Namur, ou encore du projet " Sapin de Noël en gestion différenciée " porté par les Groupes d’Action Locale (GAL) ou encore Nov’Ardenne situés dans la Province de Luxembourg.

Les conseils de Virginie Hess

Pour choisir un sapin qui respecte notre santé et l’environnement, Virginie Hess nous donne quelques pistes :

  • Privilégier un sapin belge : nos producteurs ont mis au point une nouvelle Charte "Véritable et Eco Responsable" qui garantit la provenance locale et la qualité des arbres.
  • Eviter les sapins avec un effet "recouvert de neige" qui sont super toxiques. On a projeté sur l’arbre de la colle et des fibres textiles broyées pour obtenir cet effet. Ils sont aussi plus chers et ne pourront pas être repris à la collecte de sapin après les fêtes.
  • Ne pas acheter votre sapin trop tôt. La première quinzaine de décembre est la période de coupe qui garantit un sapin de qualité. Avant cela, les producteurs sont contraints de pulvériser des fixateurs, polluants et toxiques pour que les sapins gardent leurs aiguilles.
  • Les sapins de Noël naturels, non décorés, sans sacs, sont considérés comme des déchets verts. Les sapins sont recyclés en compost ou broyés pour être réutilisés. Déposez-les dans les parcs à conteneurs ou participez au ramassage organisé par votre commune !
  • Et pourquoi ne pas opter pour un sapin de noël créatif ? Vive le " Do-it-yourself " ! D’ailleurs cette année, c’est le sapin en bois qui est tendance.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK