La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Pornographie et couple font-ils bon ménage ?

LA PORNOGRAPHIE
2 images
LA PORNOGRAPHIE - © RapidEye - Getty Images

Faut-il regarder du porno en couple ? Une question qui revient assez régulièrement d'après Alexandra Hubin, notre sexologue référente de "La Grande Forme". Il faut dire que les films X ne sont pas qu’une pratique solitaire. Mais cette fantaisie est-elle risquée dans un couple ? Alexandra Hubin vous donne son point de vue.

Consommer du porno en couple permet de développer plus de complicité, de nourrir ses fantasmes, de pimenter sa vie sexuelle et de développer de nouvelles pratiques potentiellement possibles.

Cependant, notre sexologue le souligne d'emblée : "Il faut que les deux partenaires soient d'accord. Si l'un des deux ne l'est pas, il ne faut pas qu'il se force ! Faire des choses juste pour faire plaisir à l'autre n'est pas du tout conseillé, ça pourrait provoquer des soucis dans le couple. Et comme je le dis toujours à mes patients : une sexualité épanouie n'est pas une sexualité où l'on fait tout mais une sexualité où l'on se respecte et où l'on écoute ses désirs mutuels. Faire des propositions est une bonne chose, imposer l'est moins."

Une fois l'accord passé entre les deux partenaires, il faut également veiller à bien choisir le film porno qu'on souhaite visionner ensemble mais également être prudent quant à la fréquence à laquelle on en regarde. En effet, si les effets positifs sont nombreux, il y a également des effets négatifs comme celui de tomber dans l'addiction. Cela peut arriver assez vite avec une consommation régulière et peut devenir nuisible au point de devoir consulter. Comme tous les plaisirs de la vie, le porno est donc à consommer avec modération...

Les effets négatifs du porno

La pornographie est également nocive pour les plus jeunes qui se retrouvent confrontés à une sexualité irréelle comme l'explique notre sexologue : "Plus on y est confronté jeune, moins on développe un esprit critique par rapport à la consommation du porno or, avec du recul, on sait que ce n'est pas la réalité ! Surtout que dans les films pornos, c'est une vision phallocentrée ; le pénis est au centre et la femme est fréquemment réduite à un objet sexuel. Or, ce n'est pas ça la vraie vie ! La sexualité, dans la réalité, c'est échanger, écouter les désirs mutuels, partager, l'ambiance sensuelle/érotique, ..."

Il ne faut surtout pas faire du copier-coller du porno !

Alexandra Hubin poursuit sur sa lancée et tire la sonnette d'alarme : "Si vous décidez de regarder du porno, il ne faut surtout pas faire du copier-coller ! D'autant plus que dans les films porno, c'est souvent la performance qui est mise en avant et on peut aller de déception en frustration, voire développer de nombreux complexes si on se compare aux acteurs du film qui sont notamment choisis pour leur physique. Il est donc impératif de se tourner vers des choses proches de la réalité, sinon on se conditionne à être réactif à certains types d'images et quand on vit une étreinte dans la réalité, on ne retrouve plus les stimuli sexuels."

Les alternatives au porno

Il n'y a pas que les films porno - centrés sur les organes sexuels - pour pimenter votre vie sexuelle. Il existe également des films érotiques qui permettent d'interpeler vos fantasmes et de donner libre cours à la créativité. Ce sont deux choses totalement différentes et il ne faut pas oublier qu'au plus, nous avons de liberté, plus saine sera notre sexualité.

Il existe également la littérature sexuelle, des podcasts, etc. Plein d'alternatives au porno pour booster la créativité et non se figer à une image et un scénario codifié, "ça permet d'être indépendant dans sa propre sexualité et ça, c'est primordial !" conclut Alexandra Hubin.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK