La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Pas d'inquiétude avant un mois de constipation infantile

La constipation chez les enfants, c’est un problème que de nombreux parents rencontrent. L’équipe de "La Grande Forme" a invité le Professeur Els Bakker, coordinatrice de la formation en rééducation pelvienne coorganisée par l’UCL et la Haute Ecole Vinci.

Nous allons commencer par la normalité. Un enfant de 2 à 13 ans doit avoir d’une à trois selles par jour. La durée du transit est entre 16 et 26 heures. Au-delà de 13 ans, la norme est une ou deux fois par jour et le transit dure 48 heures.

Les experts se sont mis d’accord sur le moment où il faut commencer à s’inquiéter. Des symptômes doivent être visibles pendant au moins un mois et une fois par semaine il faut répondre à un des cinq critères qui définissent la constipation.

Les critères sont :

  • Moins de deux selles par semaine
  • Un ou plusieurs épisodes d’incontinence fécale, c’est-à-dire des traces dans la culotte
  • L’enfant a un comportement rétentionniste
  • Si l’enfant a mal quand il va à la toilette et qu’il s’en plaint.
  • Présence de selles au niveau du rectum qui normalement doit être vide

Certains parents font des autodiagnostics. Ils donnent après deux jours des médicaments et pensent que tout sera réglé. D’ailleurs, prudence, ce n’est pas parce que votre enfant à des traces dans sa culotte qu’il est incontinent. C’est souvent une constipation qui fait que le rectum est plein et laisse passer des fuites.

20 à 25% des enfants sont touchés par la constipation en Belgique

L’importance de boire

Une bonne hydratation est un excellent moyen d’éviter une constipation. Il est indispensable en tant que parents de pousser vos enfants à boire en suffisance. Les selles ont besoin d’être liées avec l’eau pour être évacuées facilement.

On constate d’ailleurs, nous explique Els Bakker, que dès que les enfants entrent en maternelle ils boivent beaucoup moins. Les gourdes reviennent presque pleines. Il faut être vigilant.

Les conseils de Els Bakker

Premièrement, il est important d’expliquer et d’accompagner les enfants sur ce qu’il doit se passer aux selles.

Ensuite, montrez aux enfants la bonne position. Parlez-lui du petit chien qui fait caca afin de lui proposer quelque chose de visuel. Pour rappel, la position pour aller aux selles et pour faire pipi n’est pas du tout la même.

On en a déjà parlé dans notre sujet sur l’acquisition de la propreté, il est nécessaire que l’enfant soit bien installé. N’hésitez pas à vous procurer un rehausseur par exemple.

Pour terminer, pratiquez la respiration freinée avec vos enfants, c’est-à-dire expirer contre une résistance. Cette technique va permettre aux selles de faire un mouvement vers l’arrière mais sans bloquer les muscles du plancher pelvien.

Certains enfants auront besoin de séances de kinésithérapie pour les aider à comprendre le bon fonctionnement des muscles pelviens. Cela devra parfois être accompagné de laxatifs osmotiques chez des patients. Ceux-là lient l’eau alors qu’en parallèle il existe des laxatifs qui irritent.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK