La Grande Forme

Plus d'infos

Mon enfant refuse de manger : quelle attitude adopter face à ce genre de comportement ?

Il arrive que votre enfant refuse de manger ce qui a le don de vous stresser ou de vous mettre en colère. Pourtant, ce phénomène n'est pas rare ni anormal. On en parle avec le Dr Barbara, pédiatre référent de l'émission "La Grande Forme", dans sa consultation du jour.

Dans sa consultation du jour, le Dr Barbara a décider d'évoquer le sujet sensible des enfants qui refusent de parler. Pourtant, ce genre de situation est assez courante. Dans cette chronique, on va parler des enfants âgés de 2-3 ans.

La première chose à faire quand vous vous retrouvez face à un enfant qui refuse de manger, c'est de faire la distinction entre un vrai trouble alimentaire - avec une répercussion sur la santé de l'enfant et sa courbe de croissance - et l'expression d'un enjeu de type relationnel ou affectif. Et c'est notamment le rôle de votre pédiatre que d'exclure un trouble alimentaire de type pathologique ou de vous aider à y voir plus clair si jamais le problème persiste, ce qui n'est pas souvent le cas. En effet, ce qui arrive fréquemment est que l'enfant ne mange pas par simple opposition, il a besoin d'affirmer son autonomie et d'obtenir l'attention de ses parents.

Des enjeux différents

Comme l'explique le Dr Barbara, les enjeux vont être différents selon notre position :

  • Pour les parents : l'enjeu est éducatif. L'enfant doit bien manger, être en bonne santé et il faut respecter la courbe de croissance
  • Pour l'enfant : l'enjeu est relationnel car il va vouloir se mettre en opposition. Par exemple, il est en pleine activité et a difficile de s'arrêter pour passer à autre chose, ce qui est normal car un enfant a des difficultés pour les périodes de transition donc il prend ça comme quelque chose de négatif d'aller manger plutôt que de continuer à jouer avec ses Lego. Il est donc important de faire des compromis et de lui dire qu'il lui reste 5 minutes de jeu avant de passer à table par exemple.

Les phrases à éviter face à un enfant qui refuse de manger

Face à un enfant qui refuse de manger, la première chose à faire est de ne jamais forcer votre enfant !

Dans un second temps, il faut éviter certaines phrases typiques qui n'aident en rien :

  • "Si tu finis ton assiette, tu auras un dessert" : c'est une récompense or il n'a pas réalisé d'exploit et ça signifie que ce qui se trouve dans son assiette n'est pas chouette mais que le dessert l'est 
  • "Mange ça, c'est bon pour la santé !" : il ne faut pas tout lier à la santé, manger doit aussi être un plaisir
  • "Ne mange pas ça, c'est mauvais et ça fait grossir !" : ça concerne le plus souvent des aliments gras ou sucrés or c'est ce qu'ils préfèrent donc il faut leur apprendre la modération mais ne pas engendrer de frustration
  • "Félicitations, tu as tout mangé !" : l'enfant connaît sa satiété et sa faim, s'il ne termine pas son assiette, c'est qu'il n'a vraiment plus faim ! En effet, un enfant ne se laissera jamais mourir de faim donc il faut lui faire confiance et ne pas le forcer à forcément tout finir. Parfois, c'est parce que vous mettez simplement trop dans son assiette
  • "Comme tu n'aimes pas ça, tu n'en auras pas dans ton assiette !" : ce n'est pas son rôle de décider de ce qu'il met dans son assiette, il ne faut pas en faire un enfant-roi
  • "Il n'y a pas de légumes dans la sauce des spaghettis !" : ça ne sert à rien de lui mentir, il faut être honnête et puis ils voient bien à la couleur ou à la texture ce qu'il en est donc inutile d'en rajouter
  • "Peux-tu sortir de la cuisine, tu déranges maman/papa !" : il faut le faire participer dans la mesure du possible, lui faire découvrir les couleurs, les textures, les différentes sortes d'aliments

Conseils pour les parents 

  • Ne vous en faites pas, l'enfant tente d'affirmer son autonomie, de se faire entendre et ce comportement passera
  • Ne le forcez pas à manger, vous risquez de le dégoûter de son repas
  • Faites de ce repas un moment convivial, un plaisir à partager
  • Ne proposez surtout pas de substitut à son assiette, il doit manger comme vous. Par contre, vous pouvez discuter ensemble des menus par exemple. Et si on sait qu'il aime les carottes et pas les brocolis, on fait plus de carottes. Mais on ne propose pas une tartine ou un autre repas par solution de facilité

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK