La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La propreté chez les enfants : on suggère plutôt que de donner l'ordre

Si vous avez des enfants, vous avez déjà tous entendu parler de l’acquisition de la propreté de vos petits bouts. C’est plus précisément ce moment de la vie où les parents doivent apprendre à leur enfant à aller au petit coin. L’équipe de "La Grande Forme" a demandé au Docteur Ranguelov, spécialisée en néphrologie pédiatrique de venir nous donner ses trucs et astuces.

On constate qu’en moyenne les enfants sont propres autour de deux ans et demi en Belgique. Cet âge correspond à l’âge où ils sont autorisés à rentrer à l’école. Il faut aller consulter un médecin si votre enfant n’est toujours pas propre en journée vers 4-5 ans.

Il y a une réelle instruction de la propreté, c’est-à-dire un apprentissage du contrôle des sphincters et le développement d’une possibilité neurologique concernant l’acte d’aller aux toilettes. Le fait d’être propre est souvent lié au développement d’une maturité chez votre enfant. C’est donc très personnel. Un enfant ne sera pas l’autre. Il faut vraiment l’accompagner vers la continence sans pression.

Propre à l’école

Certaines écoles demandent aux enfants d’être propres avant de les accueillir à l’école maternelle. Pourtant, aucun texte de loi n’empêche un enfant incontinent d’aller à l’école à partir de 2 ans et demi. Il est important de valoriser la scolarité. Mais, il faut aussi comprendre que ce n’est pas toujours facile pour les écoles. C’est très compliqué pour les professeurs de devoir gérer des enfants pas propres et de les changer toutes les deux, trois heures.

Conseils pour une acquisition de la propreté

Pour commencer, vous devez essayer de détecter les premiers signaux qui montrent que l’enfant comprend le fait d’aller au petit coin. Par exemple, l’enfant arrive à avoir un lange sec pendant deux trois heures. A ce moment-là, cela vaut la peine de lui installer un petit pot et de l’accompagner dans la maturation de sa continence. Le processus d’apprentissage peut commencer.

En tant que parents, pensez à bien nommer les choses : "Tu as fait pipi ", "tu as fait caca ". Ainsi l’enfant pourra faire le lien entre ce qu’il ressent et ce qu’il doit faire quand il le ressent.

N’hésitez pas à proposer des petits livres à vos enfants qui vont les familiariser avec le sujet.

En tout cas, il ne sert à rien de pousser un enfant à la propreté surtout s’il n’est pas encore prêt. Les résultats sont rarement concluants des parents qui passent des heures à expliquer comment faire à leur enfant. Ne mettez pas non plus trop de pression sur lui et sur vous-même car c’est le meilleur moyen que l’enfant développe des problèmes à plus long terme. Evidemment, rien ne sert de vous fâcher ni de donner des récompenses, il faut suggérer pour y arriver. Et pour finir, n’associez pas le petit pot à quelque chose de sale ou malodorant, c’est le meilleur moyen d’éloigner votre enfant du petit pot.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK