La Grande Forme

Plus d'infos

La crise de foie ? Elle n'existe pas réellement...

Qui dit vacances de Pâques, dit forcément œufs en chocolat ! Vous faites peut-être partie de ces chanceux qui en ont reçu plein ce week-end mais attention à la crise de foie ! Le Docteur Charlotte, médecin référent de l'émission "La Grande Forme", vous en parle dans sa consultation du jour.

Certains d'entre vous se sont peut-être lâchés autour d'un repas de Pâques ce week-end et ont peut-être ingéré trop d'œufs en chocolat... Résultat : c'est la crise de foie !

En réalité, la crise de foie n'existe pas en tant que telle explique le Dr Charlotte. Ce terme n'est pas mentionné dans les manuels de médecine et il ne semble être utilisé qu'en France. Le terme aurait d'ailleurs été inventé par Armand Trousseau au milieu du 19e siècle. Tout ce qu'on attribue au foie n'est en réalité qu'une surcharge digestive ce qui engendre un déséquilibre passager au niveau de la digestion mais pas d'inquiétude, ça passera !

Lors d'un repas copieux, le foie - qui a un rôle de détoxification, qui est responsable de la sécrétion de la bile, de stocker l'excès de graisse et notamment de réguler la glycémie - tourne à plein régime. Même si vous mangez beaucoup d'œufs en chocolat, le foie sera donc tout à fait capable de les digérer même si la digestion prendra peut-être un peu plus de temps qu'habituellement.

Les symptômes d'une surcharge digestive

Suite à des excès lors d'un repas festif, on peut avoir le brûlant, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des ballonnements, ou encore de la constipation voire de la diarrhée.

Le Dr Charlotte précise que ces excès doivent être occasionnels pour ne pas mettre à mal votre foie évidemment. En effet, si les excès sont trop fréquents, cette surcharge digestive pourrait entraîner une stéatose hépatique (un foie gras) ce qui peut mener vers une cirrhose voire un cancer dans les cas les plus graves des années plus tard. Rassurez-vous, ici nous parlons d'un petit d'excès d'œufs en chocolat, vous ne risquez pas grand chose ! 

Gérer le lendemain de veille

Lorsque vous faites un excès, il est important de veiller à certaines choses comme le conseille le Dr Charlotte :

  • Manger plus léger le lendemain et éviter les mauvaises graisses
  • Boire beaucoup d'eau, s'hydrater au maximum
  • Bouger un maximum, ne surtout pas faire de sieste mais plutôt une promenade digestive 
  • Éviter les aliments qui ont tendance à surcharger votre ventre comme le chou, le café ou encore les épices
  • Relever la tête de votre matelas quand vous allez vous coucher pour diminuer les retombées d'acide
  • Le mythe du coca : boire du coca-cola n'a jamais prouvé son efficacité sur la digestion ni sur les douleurs intestinales. Cependant, il contient beaucoup de phosphore donc cet acide phosphorique est anti-vomitif et pourrait peut-être aider à digérer. Mieux vaut le boire alors dégazé 
  • N'hésitez pas à consommer des choses à base d'artichaud, de menthe poivrée, une tisane au gingembre pour diminuer les vomissements

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK