La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

L'huile d'arachide, de colza, de coco : lesquelles faut-il privilégier pour notre santé ?

Quelles huiles alimentaires faut-il privilégier pour notre santé ? On fait le point avec Véronique Liesse, nutritionniste et diététicienne et chroniqueuse "food" pour "La Grande Forme".

"Malheureusement, il est encore trop peu connu que le gras n’a pas pour seul rôle d’être brûlé ou d’aller faire des petits bourrelets. Le gras, dont les huiles, remplit de très nombreuses fonctions dans le corps, autres que le stockage." précise d'emblée notre chroniqueuse food.

Comment choisir une bonne huile ?

- Les huiles très stables à haute température pour la cuisson :

  • L'huile d’arachide et l'huile de coco : "Ce ne sont pas les meilleures huiles d’un point de vue qualitatif, mais elles sont stables à la chaleur et ne vont donc pas générer de toxiques ; graisses saturées donc pas très bonnes pour la santé malheureusement."
  • Huile d'olive : "On peut aussi opter pour chauffer l’huile d’olive mais il ne faut jamais la faire fumer ou la chauffer trop fort (pas plus de 180°)."
  • La graisse de canard 

Véronique Liesse souligne que "dans l’absolu, mieux vaut toujours limiter les graisses cuites, et ajouter les huiles après. Je ne conseille pas la cuisson des huiles, mais s’il faut le faire, ça en fait de bonnes options. Retenons que plus une graisse est solide à température ambiante, plus elle supporte les hautes températures et donc moins elle est toxique à la cuisson."

- Critères de choix pour les huiles qu'on ne peut pas chauffer : 

  • La qualité des acides gras : il faut veiller à choisir des huiles ayant un bon rapport entre oméga-6 et oméga-3, rapport qui va tourner entre 2 et 5, comme c’est le cas pour :

    • l’huile de colza est parfaite
    • L'huile de noix
    • L'huile de chanvre (magasin bio)
      • "De ces huiles, nous devrions consommer environ 2 càs par jour.
    • L’huile de lin : riche en oméga-3, à consommer avec modération, à raison de 1 càc par jour. 

Il est recommandé de garder ces différentes huiles au frigo après ouverture et non pas dans une armoire afin d'éviter qu'elles ne deviennent toxiques. 

Conseils pratiques

- Rapport oméga6-oméga3 :

"Il vous suffit de regarder les étiquettes. Il est obligatoire qu’elle mentionne la quantité d’oméga-6 et d’oméga-3 et donc cela permet de le calculer facilement. Maintenant, il ne faut pas en faire une obsession, une huile qui n’aurait pas un très bon rapport (quantité d'oméga-6 sur quantité d'oméga-3) peut bien sûr être consommée sans problème, tant que l’on en fait pas un usage quotidien !"

- Derniers conseils pour la route :

- Choisissez une huile extra vierge, bio, et si possible en bouteille de verre foncé pour la préserver au mieux de l’oxydation ou de la migration.

- Même s’il vaut mieux éviter de chauffer les huiles, si vous devez le faire, préférez un peu d’huile d’olive, d’arachide ou de coco.

- Pour les préparations froides, le premier choix est l’huile de colza que l’on devrait consommer à raison de 2 càs par jour.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK