La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

L'allaitement maternel : conseils pratiques pour aider les mamans dans leur nouveau rôle

Le lait maternel est certes l'aliment idéal pour bébé mais l'allaitement peut susciter de nombreuses difficultés. Le Dr Barbara, pédiatre référent de l'émission "La Grande Forme", vous file un petit coup de main pour y voir plus clair.

D'emblée, le Dr Barbara souligne que l'allaitement maternel doit être quelque chose de tout à fait personnel : "À l'heure actuelle, il y a trop d'informations à ce sujet, ce choix est dirigé par un trop grand nombre d'intervenants avant, pendant et après la naissance de l'enfant. Les mamans n'ont plus ce libre choix or l'allaitement est quelque chose qui doit se faire au feeling."

Quand une maman ne s'est pas trop préparée, ça fonctionne toujours mieux que quand elle s'est trop renseignée dans plein de livres différents, "c'est quelque chose de très naturel, il suffit de suivre son instinct maternel et de ne surtout pas se stresser en lisant mille et un avis différents !"

Suivre son instinct maternel

Une fois le bébé né, la première tétée va être très importante mais le souci est qu'il n'y a pas encore de montée de lait. Cependant, l'enfant va avoir ce réflexe inné - si la naissance s'est bien passée - de téter. Puis, il passera par une phase de léthargie où pendant plusieurs heures, il va se reposer car il doit, lui aussi,  se remettre de l'accouchement. Ensuite, pendant 24 à 48h, il va se remettre à téter beaucoup et là, il y a beaucoup d'avis divergents.

Alors que bébé a besoin de prendre des forces et réclame sans cesse de téter, les avis qui vous entourent vont diverger et ce surplus d'informations peut perturber la maman et l'épuiser. Une fois de plus, la maman doit s'écouter, se faire confiance et faire confiance à son bébé. Elle peut également faire appel à une sage-femme une fois de retour à la maison si le besoin d'être entourée/conseillée se fait ressentir.

Il n'existe pas de consensus pour l'allaitement

Notre pédiatre souligne qu'il n'y a pas de consensus sur l'allaitement, il n'existe pas de cas général et il ne faut pas d'extrême non plus : "Il y a des bébés chez qui l'allaitement fonctionnera très bien et pourtant, durant les deux premiers jours, ils auront dû recevoir du lait artificiel. Il m'est arrivé à maintes reprises d'introduire, dans les premières heures et les premiers jours, un complément pour rassasier l'enfant, pour permettre à la maman de se reposer et à la montée de lait d'arriver. Et il n'y a aucun souci avec ça, il faut déculpabiliser les mamans !

Il faut s'adapter à chacune des mamans et les faire déculpabiliser

L'enfant a faim très souvent et c'est normal, il est quand même passé d'une cellule à 3,5kg en 9 mois ! Il a besoin de sucre et parfois, le lait nécessaire n'est pas disponible mais il faut s'adapter à chacune des mamans et certaines sont souvent désemparées donc il faut les rassurer et les faire déculpabiliser."

Les besoins du nouveau-né

Enfin, le Dr Barbara termine en précisant que le nouveau-né n'a que trois besoins : la chaleur des bras de sa mère, le lait de ses seins et la sécurité de sa présence et l'allaitement maternel lui offre les trois.

"Les mamans sont parfaitement imparfaites..." conclut notre pédiatre.

Suivez le lien pour revoir les émissions "La Grande Forme" sur Auvio

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK