La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Journée mondiale contre l'obésité : comment lutter contre l'obésité infantile ?

Obésité infantile
Obésité infantile - © Chutima Sonma / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Ce 4 mars, c'est la Journée mondiale de lutte contre l'obésité. L'occasion pour l'équipe de l'émission "La Grande Forme" de se pencher sur l'obésité infantile. Mélissa Moretti, diététicienne à la Clinique du Poids Junior à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, vous donne les clés pour agir à temps et aider votre enfant.

En Belgique, en 2018 (dernier recensement), 19% des enfants âgés entre 2 et 17 ans étaient considérés en surpoids et 6% obèses. Les causes de l'obésité infantile sont multiples, ce pourquoi c'est compliqué - mais pas impossible - à traiter.

En effet, beaucoup de raisons poussent un enfant à être en surpoids ; des causes culturelles, sociales, écologiques ou encore économiques comme l'explique notre expert. Et tous ces facteurs vont influencer l'alimentation du jeune et son mode de vie ; certains vont manger moins d'aliments de qualité et en plus grosse quantité, d'autres vont grignoter car leur alimentation est émotive, etc.

Quand parle-t-on d'obésité ?

Comme nous l'explique Mélissa Moretti, l'IMC est calculé sur base du poids et de la taille de l'enfant. On va ensuite placer le résultat de cette équation sur une courbe de corpulence, en fonction de l'âge et du sexe de l'enfant. Cela va permettre d'observer où il se situe sur la courbe : dans un poids sain, en surpoids, ou en obésité de grade 1, 2 ou 3.

Si en tant que parent, vous n'avez peut-être pas remarqué la prise de poids de votre enfant, sachez qu'il est possible que l'ONE, le médecin scolaire ou le pédiatre constate un décrochage de la courbe et conseille de prendre la problématique en main le plus rapidement possible.

L'enfant en surpoids, voire obèse, peut se sentir fatigué, essoufflé, lourd au sport. Et les conséquences peuvent être très lourdes : hypertension artérielle, diabète de type 2, hypercholestérolémie, apnée du sommeil, foie trop gras, dépression.

Prévenir le surpoids de l'enfant

"Au plus tôt la prise de poids de votre enfant sera prise en charge, meilleurs seront les résultatscomme le souligne notre diététicienne. "Mais cette prise de poids peut aussi être évitée notamment en vérifiant l'IMC de votre enfant et en observant où il se situe sur la courbe. Il ne faut pas attendre ou agir trop tard, il faut être préventif et faire attention à ce que l'enfant mange à sa faim, qu'il ne soit pas dans la restriction/qu'il ne se prive pas mais qu'il ne soit pas non plus au-delà de sa faim ! Un enfant qui mange vite, qui n'écoute pas sa faim, qui se ressert vite ou redescend grignoter 20 minutes après le repas alors qu'il n'a pas besoin de cette énergie va forcément stocker ces surplus inutiles."

Les parents ont leur rôle à jouer dans cette éducation alimentaire

"Les parents ont leur rôle à jouer dans cette éducation alimentaire et se doivent également d'être à l'écoute de leur enfant et de pouvoir discuter avec lui en cas de soucis. Il est important de constater et analyser ce qui pourrait justifier cette prise de poids, trouver la source du problème et travailler dessus. C'est aussi parfois nécessaire de faire appel à un diététicien pour aider la famille et trouver des solutions, ne pas parler de "régime" pour éviter les frustrations mais de rééquilibrage alimentaire."

L'importance d'une aide psychologique

Quand un enfant est en surpoids ou obèse, son mal-être peut être important, ce pourquoi il lui sera bénéfique de pouvoir l'exprimer et se faire accompagner durant ce processus de rééquilibrage alimentaire : "À la clinique, nous travaillons en étroite collaboration avec le diététicien, le médecin généraliste et la psychologue. L'aspect psychologique est très important pour faire face à la situation qui a pu causer cette prise de poids mais aussi accompagner l'enfant dans sa prise en charge, l'aider à compenser autrement ses émotions et à avoir une bonne estime de soi." conclut Mélissa Moretti.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK