La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Dents de sagesse : la prévention plutôt que l'extraction

Nous sommes nombreux à nous faire enlever les dents de sagesse. Est-ce vraiment nécessaire ? L’équipe de "La Grande Forme" a tenu à poser la question à Annick Bruwier, Chef de Clinique en orthodontie au CHU de Liège.

Les dents de sagesse apparaissent à l’air libre aux alentours de 18 ans. Sur base génétique, certains vont en avoir, d’autres pas. Pour les chanceux, on peut en avoir 1,2,3,4 voire plus en fonction des patients. Ces dents émergent tardivement car elles attendent que la bouche soit assez grande pour les accueillir. Sachez que dès 7 ans, il est possible de vous dire si vous avez des dents de sagesse ou pas, même si elles ne sortiront que bien plus tard.

Ces dents servent de dents de remplacement si on en perd une ou si on a une agénésie, c’est-à-dire l’absence d’une dent. Les dents de sagesse permettent aussi d’avoir plus de dents de manière générale et donc d’augmenter l’espace buccal.

Quand enlever des dents de sagesse ?

Chez certains, l’axe de ces dents ou leur taille va obliger les orthodontistes et les dentistes à demander de les faire extraire car la bouche ne pourra pas les accueillir. Le risque est que si on les laisse grandir, et qu’elles poussent mal, elles fassent bouger toute la dentition. Attention que l’espace buccal peut encore grandir jusqu’à 21 ans. Rien ne sert de les enlever à 18 ans pile, cela ne sera peut-être pas nécessaire.

Il faut savoir que c’est une opération chirurgicale lourde. Elle est douloureuse car il y a beaucoup de récepteurs à la douleur au niveau de la bouche. De plus, les dents sont souvent très enclavées dans l’os et donc c’est toute une gymnastique d’aller les chercher. On en ressort avec une plaie conséquente dans la bouche recousue par plusieurs points de suture.

Prévenir plutôt que guérir

Annick Bruwier nous donne quelques conseils pour éviter l’extraction des dents de sagesse :

  • Une bonne mastication avec des aliments peu sucrés peut favoriser la venue tranquille des dents de sagesse.
  • Des séances de logopédie peuvent éviter ou régler des problèmes de mouvements buccaux (mastication, respiration) et permettre un bon développement des mâchoires. Celles-ci pourront par la suite accueillir les dents de sagesse.
  • L’ostéopathie permet de restaurer une symétrie au niveau des mâchoires suite par exemple à une chute. La dissymétrie peut empêcher la sortie des dents de sagesse.

 

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK