La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Conseils pour respirer sain chez vous

Par les temps qui courent, nous risquons de passer beaucoup de temps à la maison. La chroniqueuse nature de "La Grande Forme", Virginie Hess, a voulu vous donner ses trucs et astuces pour un air intérieur de qualité.

La pollution de l’air extérieur, tout le monde connaît. Par contre, on parle moins souvent de la pollution intérieure. Elle est pourtant bien présente. Elle naît par exemple de l’utilisation de produits d’entretien chimiques, de peintures aux substances toxiques ou encore d’installations de chauffage vétustes.

Ces polluants présents dans l’air de la maison peuvent avoir de nombreux effets sur notre santé. Pour certains, cela peut se limiter à une simple gêne comme de la fatigue ou des maux de tête. Pour d’autres, les symptômes seront plus graves et peuvent aller jusqu’au développement d’une maladie chronique comme de l’allergie ou l’asthme. Les jeunes enfants sont particulièrement sensibles à la pollution intérieure.

2 images
Conseils pour respirer sain chez vous © Tous droits réservés

Amélioration de l’air ambiant

A l’heure où la plupart d’entre nous sont coincés à la maison, voici quelques conseils pour améliorer la qualité de notre air intérieur :

  • Chaque jour, même en hiver, on renouvelle l’air en ouvrant grand les fenêtres pendant une dizaine de minutes minimum.
  • On privilégie au maximum les produits d’entretien écologiques.
  • On aspire régulièrement les sols.
  • On utilise des matériaux naturels pour les travaux d’entretien ou de décoration
  • À bannir de vos armoires : les pesticides et l’eau de javel. Une maison bien entretenue ne nécessite pas de désinfection.
  • On évite les produits nocifs, comme les parfums d’ambiance, les désodorisants, les bougies parfumées ou encore les bâtons d’encens qui peuvent émettre des substances polluantes, des composés organiques volatils ou des substances allergènes. Si vous les utilisez quand même, lisez bien les étiquettes.

Une odeur dans la maison

Tout d’abord, il faut se rappeler que le propre n’a pas d’odeur. Mais si vous ne pouvez pas vous passer d’un sent-bon intérieur, Virginie Hess nous a concocté quelques trucs de grands-mères.

  • Créez votre pot-pourri " maison " : laissez sécher des ingrédients frais comme des pétales de rose ou des rondelles de citron. Une fois secs, placez-les dans un récipient décoratif.
  • Récupérez les fleurs de lavande séchées et versez-les dans un sachet en tissu que vous placez dans les armoires à linge.
  • Mettez les pelures d’agrumes sur un radiateur.
  • Faites bouillir des bâtons de cannelle.
  • Pensez aux huiles essentielles. Mais, prudence, certaines d’entre elles ne doivent pas être diffusées. De plus, vigilance avec les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Pour ceux que cela intéresse d’aller plus loin, voici quelques sites de référence de notre chroniqueuse nature : un article sur la pollution intérieure ; un article d’Espace Environnment sur l’air et un autre sur les solvants ; et finalement un texte sur le lien avec la santé.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK