La Grande Forme

Du lundi au vendredi de 13:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Comme la nature, dorlotez-vous en hiver !

Durant l’automne, les animaux sauvages se préparent à passer la saison froide bien au chaud. Virginie Hess, la raconteuse de nature de "La Grande forme" nous parle de cette période où les animaux s’affairent.

Certaines bêtes font leurs réserves de nourriture. C’est le cas par exemple de l’écureuil qui est très occupé pour le moment à enterrer ses récoltes de noix, faînes, glands et autres fruits de la forêt. D’autres, moins aptes à résister aux températures hivernales, se goinfrent de nourriture avant d’entrer en hibernation. On parle ici du lérot, du loir, du hérisson et de la chauve-souris. Ils vont ralentir leur métabolisme, diminuer leur température corporelle et le rythme de leur respiration, et entrer dans un état de profonde léthargie en attendant le retour du printemps.

Les végétaux réagissent également aux signes annonciateurs de l’hiver. Par exemple, dès le mois de septembre, alors que la luminosité baisse et que les journées se font plus courtes, les arbres se débarrassent de leur feuillage inadapté à la rigueur hivernale. Mais avant de se mettre à nu, ils vont récupérer les précieux composants contenus dans la chlorophylle et les autres pigments des feuilles et les stocker dans leur sève, jusqu’au printemps.

L’homme doit aussi s’adapter

Nous oublions parfois que notre corps et notre esprit réagissent aussi à ce changement saisonnier. Et comme les végétaux et animaux, nous avons besoin de ralentir un peu le rythme pour reprendre des forces durant l’hiver et rebondir au printemps.

Pour nombre d’entre nous, l’automne est signe d’une humeur plus fragile, d’une envie de rester sous les couvertures et de se retirer de l’agitation. Autant de besoins qui sont en contradiction avec les injonctions de votre vie professionnelle et sociale où il faut être au top de janvier à décembre.

Ecoutez les besoins de notre corps

Virginie Hess nous conseille de suivre le rythme de la nature en cette période plus hostile. Lever le pied, se déposer, s’économiser…

Notre chroniqueuse nous donne quelques trucs et astuces pour traverser l’hiver.

  • On n’hésite pas à augmenter progressivement notre temps de sommeil. En Chine, on considère qu’en automne, il faut se coucher plus tôt pour éviter le froid et se lever plus tôt pour respirer l’air frais du matin.
  • On en profite pour faire des exercices respiratoires ou se balader en forêt au contact des arbres.
  • Dans notre alimentation, on favorise les fruits et légumes de saison. Le potager nous procure des aliments qui correspondent à nos besoins.

Ralentir ne veut pas dire ne rien faire. Ces temps de calme sont en réalité des temps de gestation. Des pauses qui préparent le terrain de nos futurs projets.

L’automne est lié à un moment d’introspection où on peut profiter de faire le point sur soi et se délester du superflu. Soyez simplement à l’écoute de votre baromètre intérieur afin de respecter votre rythme.

Prenez soin de vous, dorlotez-vous !

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK