La Grande Evasion

Du lundi au vendredi de 13:00 à 15:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Visite de Cordoue

Visite de Cordoue
Visite de Cordoue - © Tous droits réservés

Avec Croisieurope cette semaine, on navigue sur le Guadalquivir à la découverte notamment des plus belles villes andalouses. On a déjà parlé de Séville et Cadix, maintenant on prend la direction de Cordoue… Cordoue se trouve, comme Séville, le long du Guadalquivir. Seulement, vous n’allez pas y aller en bateau (puisque le Guadalquivir n’est navigable qu’entre Séville et l’océan et que Cordoue se trouve plus à l’intérieur des terres). Vous allez y aller en bus, car c’est une ville immanquable, qui fait partie du Triangle d’Or andalou, c’est-à-dire le triangle formé par les 3 villes classées par l’Unesco que sont Séville, Cordoue et Grenade. Et Cordoue, pour moi, ça été le coup de cœur, car le centre historique, encore entouré par ses remparts, est comme un petit village blanc, avec des maisons blanchies à la chaux. Au 10e siècle, c’était la plus grande ville d’Europe, capitale du califat de Cordoue sous le règne arabe, et elle s’est fait connaître grâce à son cuir (le mot "cordonnier" vient de Cordoue). C’est aussi une ville qui a été un véritable exemple de tolérance, où les Juifs, Musulmans et Chrétiens ont cohabité en toute harmonie.

Exemple de ce mélange de cultures et de religions: la Mosquée-Cathédrale… C’est une mosquée qui est devenue une cathédrale. C’est LE chef-d’œuvre de Cordoue, construit au 8e siècle sous le règne des Maures (Arabes) qui ont régné sur l’Andalousie entre le 8e et le 15e siècle. C’était la 2e plus grande mosquée du monde arabe après la mosquée de La Mecque: 24.000 m2. On ne peut pas s’empêcher d’être ébloui, notamment par la cour avec les orangers où avaient lieu les ablutions et, à l’intérieur, par la véritable forêt de colonnes (854 au total). Au 13e siècle, Cordoue a été reprise aux Arabes par les rois catholiques d’Espagne et on a fait des ajouts à la mosquée pour en faire une cathédrale, grandiose elle aussi. Donc un bâtiment insolite et magnifique, à voir absolument. En sortant, de la cathédrale, on peut faire d’autres visites… Vous pourrez notamment voir les anciens bains maures (qui datent du 10e siècle) et l’Alcazar, qui vaut la peine ne fût-ce que pour ses jardins. L’Alcazar, comme dans les autres grandes villes andalouses, c’est un palais fortifié qui a servi de palais aux rois catholiques. Mais ensuite, l’Alcazar de Cordoue a aussi servi de siège à l’Inquisition et de prison.

Vous nous parliez des petites rues blanches de Cordoue… Ce sont les ruelles de l’ancien quartier juif… C’est le quartier historique de la Judería, tout blanc avec des patios fleuris et un tas de bonnes adresses et de petites terrasses de restos, où on peut encore goûter à de la cuisine juive traditionnelle. A noter qu’à Cordoue, on va aussi tomber ça et là sur des monuments romains. Il y a bien sûr le splendide pont romain sur le Guadalquivir, mais aussi, par exemple, des colonnes d’un ancien temple romain en plein centre-ville. Après toutes ces découvertes, allez vous relaxer dans l’un des bains arabes, qui continuent à faire vivre la tradition, dans le centre historique, dont l’un est le plus grand d’Europe, 500m2 de bains chauds et froids et de hammams dans un décor des 1001 nuits chic.

 

Toutes les infos sur CroisiEurope : www.croisieurope.be

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

Recevoir