La Grande Evasion

Plus d'infos

Petit tour en bord de Méditerranée avec le Club Belambra de La Grande Motte

Dernier jour pour tenter de vous qualifier et de remporter ces 2 séjours dans les Clubs Belambra de votre choix. Dernier jour aussi pour vous présenter quelques clubs pour vous aider à faire votre choix. On part donc dans le Sud de la France, à La Grande Motte… Le club de la Grande Motte est en pleine nature, dans une pinède, avec plein de balades possibles, au bord de la mer Méditerranée et de la plage, avec encore un bar piscine, un espace aquatique de 1000 m2 avec vue sur le plan d’eau du Ponant, une base nautique... Et pour vous situer La Grande Motte, c’est une station balnéaire et un port de plaisance du département de l’Hérault, dans la région Occitanie. On est aussi à la frontière avec le Var (région Provence-Alpes-Côte d’Azur), tous des noms qui évoquent la plage et le soleil… En fait, la Grande Motte, a été créée de toute pièce en 1965 sur un terrain marécageux. Le but était de concurrencer les stations espagnoles.

L’originalité, c’est que l’architecte, Jean Balladur, a créé des immeubles en forme de pyramides blanches, notamment pour que chaque occupant ait, de son appartement, une vue différente, avec une terrasse ou un balcon. Entre les immeubles et la plage, il n’y a qu’un sentier piéton (pas de route-promenade comme dans les stations balnéaires classiques) et les immeubles sont au milieu d’une pinède avec de l’eau de toute part, puisque la station est entourée par 2 étangs, mais aussi par la mer. On aime ou on n’aime pas ces immeubles des années 60, mais en tout cas c’est la seule des stations balnéaires "nouvelles" de France à avoir été classée Patrimoine du 20e siècle pour son originalité. Et la situation est vraiment belle.

Et puis, La Grande Motte, c’est un excellent point de départ pour de nombreuses découvertes, à commencer par la Camargue… La Grande Motte se trouve à l’entrée Ouest de la Camargue et de son parc naturel régional, qui s’étend sur 86.000 hectares. La Camargue, ce sont ces paysages particuliers formés par le delta du Rhône, avec des zones marécageuses, des marais salants, des prairies, des rizières, des dunes…; une zone qui sert de paradis à 350 espèces d’oiseaux, dont de nombreux flamants roses. En Camargue, on trouve de véritables cow-boys, les gardians, qui élèvent des taureaux, ainsi que de superbes chevaux blancs (les "Camargue"), qu’on voit courir en liberté sur les grandes étendues de sable et de prairies au bord de la mer. On peut d’ailleurs visiter la Camargue à cheval, au cours de balades, pour tous les niveaux, proposés par de nombreux ranches (les manades), qui organisent aussi des spectacles équestres.

En Camargue, il faut aussi visiter 3 superbes cités historiques, qu’on rejoint facilement depuis La Grande Motte. Il y a Aigues-Mortes (à 15 minutes) avec ses remparts au bord de son marais salant rose (à cause d’une micro-algue qui lui donne cette couleur). Il y aussi les Saintes-Maries-de-la-Mer (35 min), lieu de pèlerinage important, notamment pour les gitans qui y viennent en procession au mois de mai pour vénérer Sarah, leur patronne. Et puis, il y a Arles (50 min), classée par l’Unesco parce que c’est la ville du monde qui abrite le plus de monuments romains, après Rome. Et puis, si on sort de Camargue, il y a encore d’autres superbes villes à découvrir: Montpellier est à 1/2h, Nîmes à 45 minutes et Avignon à 1h.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK