La Grande Evasion

Tous les samedis de 14:00 à 16:00 sur Vivacité

Plus d'infos

En route vers le Nord de la Thaïlande

En route vers le Nord de la Thaïlande
En route vers le Nord de la Thaïlande - © Tous droits réservés

On continue à vous raconter le circuit en Thaïlande que vous offrira BT Tours vendredi. Hier, on était à Bangkok. Aujourd’hui, on quitte la capitale en direction du Nord, en faisant un petit crochet par le Sud-Est…

Le but est, avant de remonter vers le Nord, d’aller voir le marché flottant de Damnoen Saduak, un incontournable. En chemin, on s’aperçoit que les bas-côtés de la route sont remplis de noix de coco, un produit important pour la Thaïlande: c’est un fruit, une boisson mais elle est aussi utilisée en parfumerie ou comme matière première pour fabriquer différents objets. On va d’ailleurs d’arrêter dans une distillerie qui extrait le sucre de la noix de coco. Ils en feront du sucre en poudre, du lait de coco ou des friandises. Après une heure de route, on arrive à ce superbe marché flottant, qu’on va découvrir en pirogue, comme les habitants, qui installent leurs étals sur des barques ou sur les terrasses en bois de leurs maisons sur pilotis. On trouve de tout sur ce marché: babioles, vêtements, fruits, plats locaux,… De 6h à midi, c’est la cohue entre les barques des vendeurs, locaux et touristes, et ça crée souvent des embouteillages sur les canaux.

Après ce marché insolite, ça y est, on prend la direction du Nord et on arrive dans la même journée à Kanchanaburi… Ce nom ne vous dit peut-être rien comme ça, mais c’est la ville où se trouve le célèbre pont de la rivière Kwai. Sa construction a débuté pendant la deuxième guerre mondiale lorsque les forces japonaises voulaient créer une voie ferrée pour relier Thaïlande et Birmanie. Les travailleurs étaient des Thaïs mais aussi des prisonniers de guerre occidentaux. Sur 30.000 travailleurs, environ 16.000 sont morts de mauvais traitements, de maladies ou des bombardements des troupes alliées, qui ont finalement détruit le pont. Il a été reconstruit depuis lors et des trains y passent tous les jours. A 30 minutes du pont, se trouve le Cimetière des Alliés qui occupe l’ancien site du camp des prisonniers de guerre. Vous irez le visiter. C’est un joli cimetière, très fleuri.

Le lendemain, on prend la direction d’Ayutthaya… Ayutthaya, c’est l’ancienne capitale du Royaume du Siam (Thaïlande), située à 80 kilomètres au nord de Bangkok. C’est une cité qui date du Moyen-Age, fondée en l’an 1350.  C’était une capitale et donc un noyau économique important, avec 1 million d’habitants. Au 18e siècle, la ville a été détruite par les troupes birmanes et les ruines de cette ancienne cité forment  aujourd’hui un site archéologique classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, où l’on voit encore d’anciens palais, temples et monastères. On voit notamment le temple de Wat  Chai Mongkhol, qui est beaucoup plus récent, construit en 1937, avec une cour bordée de bouddhas recouverts de feuilles d’or par les fidèles. On verra aussi les ruines du temple Wat Lokayasutharan, avec son bouddha couché gigantesque (37mètres de long).

Et puis, le lendemain, on visite encore une autre ancienne capitale du Siam… C’est Sukhotai, encore plus au nord et elle aussi classée par l’Unesco. Elle, c’était carrément la toute première capitale, fondée au 12e siècle, dont on pourra arpenter les ruines à pied ou à vélo. On ira ensuite manger à midi à Lampang, une petite ville très peu touristique et dont la spécialité culinaire est le Tom Kha Kai, une soupe de poulet au lait de coco à la citronnelle.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK