Hainaut Matin

Plus d'infos

Vous n'imaginez pas d'où vient la tradition du muguet du 1er mai !

Chaque année, on a pour tradition d’offrir un brin de muguet " porte-bonheur " le 1er mai, une coutume que l’on semble connaître depuis toujours. Et pour cause, elle remonte à la Renaissance !

Nous la devons à Charles IX dont la tradition qui lui est liée est plus populaire que son propre règne. La légende veut qu’en 1560, le roi de France et sa maman Catherine de Médicis visitent le Dauphiné. Lors de son voyage, un chevalier lui offre un brin de muguet cueilli dans son jardin. Le roi, charmé, adopte la tradition d’offrir au printemps un brin de muguet à chacune des dames de la cour en disant : " Qu’il en soit fait ainsi chaque année ". Très vite, la coutume s’est répandue dans tout le pays.

Une autre version voudrait qu’en 1560, Catherine de Médicis charge ce même chevalier d’une mission secrète auprès d’une riche famille italienne. De retour, en guise de réussite, le vaillant missionnaire offre au roi un bouquet de muguet cueilli dans les bois.

Bien avant, d’autres se sont approprié le muguet !

Une légende grecque dit que le muguet fut créé par Apollo, dieu du mont Parnasse, pour tapisser le sol afin que ses neuf muses ne s’abîment pas les pieds.

Au début du mois de mai, les Romains célébraient les Florales en l’honneur de Flora, déesse des fleurs.

Le brin de muguet, porte-bonheur, est aussi souvent associé à la Madone. Les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches, qui rappellent sans doute les goulettes d’eau qui coulaient de ses yeux éplorés.

2 images
Vous n’imaginez pas d’où vient la tradition du muguet du 1er mai ! © Fred de Noyelle / GODONG - Getty Images

Joli, odorant mais toxique

S’il se plaît dans votre jardin, le muguet vivace se répandra aisément. Mais attention, le muguet est aussi toxique qu’odorant. Il est d’ailleurs classé parmi les plantes à très haute toxicité. En quelques minutes, une ingestion peut être fatale. Prudence avec les enfants. Pour la cuisine, ne le confondez pas avec l’ail des ours dont les feuilles comestibles, sont similaires !

Une note de cœur dans les parfums féminins

Même s’il est rarement utilisé sous sa forme naturelle, le muguet est l’une des fleurs les plus appréciées des parfumeurs.

Au 16ème siècle, il était déjà prisé, notamment par les hommes qui, jusqu’au 19ème siècle, empruntèrent comme terme éponyme le " muguet " pour désigner un jeune homme élégant.

Parce qu’il ne fleurit que trois ou quatre semaines par an, ses récoltes sont rapides et limitées, son prix onéreux.

La fleur du bonheur

Les conjoints mariés depuis 13 ans fêtent leurs noces de muguet !

Dans le langage des fleurs, le muguet symbolise le bonheur.

Depuis longtemps, il se dit qu’un brin de muguet à 13 clochettes porterait bonheur. Quoi qu’il en soit, le muguet annonce les beaux jours du printemps et répand ses arômes dans les jardins et les maisons.

Bon 1er mai, singulier cette année, avec sans doute plus de muguet virtuel qu’odorant… en raison du confinement, au grand dam des ambulants et des fleuristes qui auraient aimé, cette année encore, vous vendre plein de fleurs porte-bonheur !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK