Hainaut Matin

Plus d'infos

Les abeilles sauvages sont de retour chez nous.

Les abeilles sauvages sont de retour chez nous.
Les abeilles sauvages sont de retour chez nous. - © Akihiro Satoh - Getty Images/500px Prime

Ont-elles vraiment disparues un jour ?

 

En tous cas, on peut à nouveau les observer dans notre écosystème. Et si elles existent, c’est parce qu’elles ont un rôle à jouer dans notre environnement.

 

Que dire d’elles ? Carine Bresse a demandé à Damien Sevrin de Natagora à quoi elles ressemblent ?

C’est une espèce parasite d’autres abeilles, c’est -à-dire qu’elle se développe au dépend d’autres abeilles qui colonisent ses milieux qui sont des talus rocheux. Elle repère les nids de ses abeilles là, qui sont creusés dans le sol ou dans des tiges, elle pond un œuf et la larve se développe, mange l’œuf de l’abeille parasitée et puis mange les réserves de nourriture que les adultes ont fait dans le nid. "

 

L’abeille sauvage est facile à identifier ?

Ce n’est pas une abeille très facile à identifier puisqu’elle est déjà assez petite, d’un aspect extérieur sombre, noir avec des lignes plus claires sur son abdomen et si on la regarde avec une loupe on peut voir sur son thorax trois petites épines d’où son nom dioxe tridenté.

 

Joue-t-elle un rôle pour la pollinisation ?

Elle n’aura pas un très grand rôle par contre comme c’est un prédateur et un parasite d’autres espèces d’abeilles, elle va participer à la régulation de ces espèces là.

 

Pourquoi ne la voyait-on plus depuis 1979 ?

En Belgique, il y a très peu de personnes qui regardent et connaissent les abeilles sauvages. Elle peut passer très facilement inaperçue. C’est une espèce très petite, visible que pendant une période très courte de l’année.  Elle occupe des milieux très spécifiques, il faut donc allez sur ces talus rocheux pour peut-être la trouver.

 

Pour en savoir plus sur cette abeille www.natagora.be

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK